Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

À Castres, les Primeurs !

mardi 18 octobre 2016 à 11h00 par Hoggins!
Papooz au Bolegason le 29 octobre, aux Primeurs de Castres !
Papooz au Bolegason le 29 octobre, aux Primeurs de Castres !
© Soko
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Fin octobre, c'est surtout la saison de la betterave, du chou, et des potirons. C'est pour RADIOM synonyme d'une reprise tant attendue (lire La migration), mais c'est surtout pour Lo Bolegason l'aboutissement de longs mois de préparation : les Primeurs de Castres remettent le couvert pour leur deuxième année !

Fier rejeton des désormais solides Primeurs de Massy (relire Il est beau, mon festival, il est beau !), le festival des Primeurs de Castres parcourt son chemin et se développe cette année encore avec une riche programmation !

Voici donc une grosse page pleine de vidéos pour tenter de saisir au mieux le contenu de ces trois jours un peu fous au sein du Bolegason, sur deux scènes. Quinze groupes se succèdent ainsi jusqu'au milieu de la nuit et c'est en recopiant bêtement les descriptifs des groupes que nous livrons ici un aperçu.

Jeudi 27 octobre


La fin de semaine approche, mais pas encore tout-à-fait. Le jeudi soir est synonyme de sortie, et ça tombe plutôt bien car lorsqu'on s'ennuie à Castres le soir, on est bien contents de tomber sur un festival doux et soigné. Premier jour.

Awa Ly


D'origine Sénégalaise, née en France et vivant en Italie, la chanteuse Awa Ly est une définition vivante du multiculturalisme. Naviguant harmonieusement entre jazz et folk américains, pop européenne et racines africaines, sa musique témoigne avec classe de la nécessaire abolition des frontières. Awa libre comme l’air.



Grand Blanc


Un rock synthétique et sulfureux, héritier de Joy Division comme de Bashung mais qui ne fait pas que regarder dans le rétroviseur. Deux voix fiévreuses et hantées, une poésie qui vient des tripes, une noirceur générationnelle. Blackout.



Orkestra Mendoza


Mené par le multi-instrumentiste du groupe Calexico, Sergio Mendoza, l'Orkesta Mendoza revisite mambo, cumbia, merengue, mariachis et autres joyeusetés latino-américaines avec une touche de psychédélisme et de surf rock. Aller-retour Tucson – Mexico, Mendoza le conquistador...



Las Aves


Ex-Dodoz et punk rockeurs, les Las Aves se réinventent en fers de lance d'une pop moderne, lorgnant vers le hip hop ou le r'n'b. Une musique plus futuriste, arrangée, électronique mais qui n’oublie pas son passé rock, surtout sur scène. Quand on vous dit que les jeunes, ils n'ont plus de barrières. Des oiseaux sans cage.



Sages Comme des Sauvages


Duo franco-américano-greco-corso-bruxellois, les Sages ont emmené sur leur île déserte bouzouki, cavaquinho brésilien, tambourin grec, violon, guitare et percussion réunionnaise. Ils s'y inventent des folklores imaginaires entre maloya, calypso, rebetiko et chanson canaille. Vendredi ou la vie sauvage.




Vendredi 28 octobre


Véritable libération hebdomadaire, le vendredi soir nous rappelle à nos frasques de la veille, et à la promesse d'un week-end actif. On reste sur la lancée du jeudi pour anticiper le mal aux cheveux de demain matin. Saine prévoyance.

Broken Back


Mélodies entêtantes, rythmiques électroniques sautillantes et insouciantes, les compositions de ce jeune Breton s’offrent en miroir à une génération qui piétine allègrement les frontières. Si une pointe de tristesse affleure par moments, elle ne fait pas long feu devant l’optimisme résolu de ses chansons. Back to happiness !



Rocky


Des nordistes (de France) qui fantasment un autre Nord (celui de l'Angleterre), bizarrement ça donne une grosse machine à danser, portée par une voix sensuelle. Entre new-wave canaille, house pétaradante, reggae numérique et soul sous tranxen, les Rocky sont cool, sexy et gagnent toujours avant le terme. Rocky Balboa.



Le Vasco


R'n'b vaporeux, pop mutante, rock synthétique, hip hop défoncé aux tranquillisants, il y a un peu de tout ça dans cette musique. C'est difficile à décrire mais ça fait du bien à l’écoute. En tout cas, il y a chez Louise et ses garçons l’obsession d’explorer de nouveaux territoires musicaux. Vasco de Gama.




Acid Arab


Réunis par une passion commune pour la techno et les musiques maghrébines et moyen-orientales, les deux Acid Arab ont câblé toute la Méditerranée et réchauffent la froideur apparente de l'acid house à la puissance émotionnelle et dramatique de l’orient. Téléphone arabe.



The Angelcy


Menée par la voix et le talent bohème de son chef de bande, le délicieux Rotem Bar Or, la tribu The Angelcy enrichit son folk-blues de couleurs lui faisant côtoyer une véritable et élégante expressivité méditerranéenne ainsi la triste et joyeuse dynamique du klezmer. Mi ange, mi démon.



Samedi 29 octobre


Pour les plus chanceux, la journée aura été l'occasion de récupérer des impacts sonores de la veille. D'autres cuvent leur fatigue accumulée derrière un comptoir ou un bureau, mais le samedi soir, c'est sûr : c'est quartier libre pour tout le monde. Les derniers groupes de la programmation sauront vous faire oublier ces tracas. Délicate attention.

Radio Elvis


Mêlant rock lettré et chanson à texte, Radio Elvis s'est imposé en deux EP comme le chef de meute de cette jeune scène hexagonale qui fait sans tabou ni fausse modestie du français la nouvelle langue du rock. Avec Les conquêtes, sa poésie brute sur fond de mélodies têtues fait mouche. Elvis the King... of France.



Papooz


Amateurs des Beach Boys, des Beatles et de ce tout ce que la pop anglo-saxonne compte de mélodistes brillants, les Papooz nous en livrent une version 2.0 et branchée, au déhanché funky et tranquillement salace, pleine de soleil et gentiment psychotrope... Des Papooz qui ont trop fumé le calumet de la paix.



Samba de la Muerte (en playlist sur RADIOM)


Au commencement était la folk, puis le jeune caennais a mis des lunettes pour enfin voir le soleil. La lumière fut, et avec elle, toutes ces couleurs qui composent désormais sa musique. En anglais et en français, il y a de l’Orient, de l’Occident, de l’Afrique, du synthétique, de l’organique, de l'électrique, des caresses et du venin... Plus de samba que de muerte en définitive.



The Dizzy Brains


Look j'm'en foutiste, riffs acérés, rock'n'roll débridé, diatribes incendiaires sur la société et ses élites, les Dizzy Brains pourraient sortir de n'importe quelle cave de Leeds ou de Poitiers. Sauf que la leur, elle est située à Tana, la capitale de Madagascar, un pays où le rock n’est pas encore tout à fait vivant. Brain dead.



Le Common Diamond


S'il y a une connexion directe entre les rêveries interstellaires de l'enfance, les couleurs des films Super-8 tournés sur une plage et la pop de club des années 80, Le Common Diamond l'a découverte. Une musique rêveuse et éternellement adolescente, propice aux grands espaces comme aux univers plus feutrés. Diamants sur canapé.




Plus d'infos :
- Le site web des Primeurs de Castres
- L'événement Facebook du jeudi
- L'événement Facebook du vendredi
- L'événement Facebook du samedi

Commentaires

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font seize plus zéro ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


616 articles publiés
Le dernier a 1 mois

Événement

incontournable

Les Primeurs de Castres

À lire aussi

vague ressemblance

par Azertoff, il y a 5 mois

PodRennes 2020 ! Oui, cette année 2020 aura bien droit à son édition, pas contre vents et marées, mais pour cause de confinement. Les rassemblements, distanciation sociale, At Home, toussatoussa.... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 7 mois

Un nouveau rendez-vous exceptionnel que le réseau Radio Campus France vous propose par le truchement de RADIOM et grâce à Radio U à Brest : Astropolis. Un peu comme lire la suite...

par Hoggins!, il y a 7 mois

Cette année, on vous fait vivre d'un peu plus près le Festival Longueur d'Ondes consacré à la radio depuis Brest, grâce à Radio Campus France et son omniprésence sur ce... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 10 mois

Vous asseoir juste là où il faut, où le son est bon, où on comprend tout ce qui se passe autour de soi, au bon moment, penser à ce que... lire la suite...

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 1 mois

Mais que voit-on poindre sur ce début de mois de septembre ? Ne serait-ce pas un peu de vie, savamment encadrée par des mesures sanitaires certes, mais un peu de vie... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

C'est très probablement le dernier épisode d'At Home... tout court, ou de la saison... ou peut-être... peut-être qu'on aimerait bien ne plus avoir à parler de tout ça, mettre... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

On ne va pas se mentir, on aimerait vraiment que toutes ces histoires de pandémie soient derrière nous, qu'elles nous laissent tranquilles, qu'on puisse profiter d'un chaleureux été se profilant... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Sortez les plaids, les tisanes, allumez un feu et détendez-vous : At Home est là. Après un légitime Retour musclé, il faut bien se mettre en ordre de marche... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Ça nous est arrivé à plusieurs reprises, et ça recommence. Rien de grave, sinon un studiom qui refroidit par manque de courant électrique. Et sans courant électrique, pas d'émission, même... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!