Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

Il est beau, mon festival, il est beau !

dimanche 25 octobre 2015 à 15h16 par Hoggins!
Chanson rock française, pop soignée, c'est Feu ! Chatterton, sur la scène du Bolegason le jeudi soir !
Chanson rock française, pop soignée, c'est Feu ! Chatterton, sur la scène du Bolegason le jeudi soir !
© Richard Schroeder, avec son aimable autorisation (www.richardschroeder.fr)
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Une véritable nouveauté dans le paysage musical castrais. Certes, il y en a tout autour, l'été, des festivals. Le plus proche et le plus sympa était – paix à son âme – le festival En Roques que nous avions eu le plaisir de "couvrir" plusieurs années de suite (il faut se replonger là : En Roques' 2010 et là : En Roques' 2012).

Cette fois-ci, c'est différent. Foin de plein-air au son des grillons estivaux : on profite de la salle du Bolegason pour trois soirées chargées de groupes à ne pas rater, au cœur de la ville ! Ce festival, c'est Les Primeurs de Castres !

Au départ, il y avait Les Primeurs de Massy, lancés en 1998 (au siècle dernier !) au Centre culturel Paul Bailliart, à Massy donc. Une particularité : à quelques exceptions près, on invite sur scène des artistes, auteurs-compositeurs, qui viennent présenter leur premier album. Et ça fait un carton.

Alors ça fait quelque temps que, dans une optique de partage, à Castres, on se dit que ça serait sympa d'importer tout ça. Et paf ! Ça fait des ch.. on obtient donc les Primeurs de Castres, avec un échange d'artistes entre les deux festivals pendant quatre jours. On (ré)invente le concept des festivals miroir.

Le programme est chargé, et les places s'arrachent comme des petits pains, tant et si bien que le vendredi soir est déjà complet. On n'en dévoile pas moins la programmation complète, quitte à vous faire saliver pour une soirée pour laquelle vous n'avez pas eu ou pris le temps de vous procurer des places.

Et comme on ne change pas les bonnes vieilles habitudes, on reprend – presque à notre compte – les descriptions élogieuses que nous avons glanées çà et là :

Jeudi 29 octobre


Démarrage en trombe, ouverture de ces trois jours pleins de... feu !

Feu ! Chatterton

Repérés grâce à quelques petits bijoux pop élégants et un rien surréalistes, les cinq dandys sortent cet automne un album très attendu où l’on espère fermement retrouver ce qui nous a excité jusque-là : des chansons se moquant des formats, qui savent s’encanailler sur le dancefloor, rester rock et mettre à l’aise une plume lettrée et dadaïste à la fois... Oh ouiiii



Évidemment, pour certains, ces noms ne sont pas inconnus, et bien que ces artistes, comme le veut la "tradition" des Primeurs (de Massy ou de Castres), soient presque tous là pour présenter leur premier album, on a déjà quelques noms en tête.

Forever Pavot

Les parisiens de Forever Pavot ont conçu un sublime album de pop psychédélique et cinématique. Enfants d’Ennio Morricone, de John Barry comme des Floyd, de Gainsbourg ou de la pop des sixties, leurs chansons sont ultra référencées mais terriblement malines, car assumant pleinement leur côté carton-pâte, comme tout bon western spaghetti !!!




The Wanton Bishops

Quand on commence à écouter le disque de ces drôles d’évêques, on se dit qu’on a affaire à un de ces fils spirituels des Black Keys, dont le blues crasseux s’est abîmé au soleil de Louisiane et à la Bud tiède... Et puis un oud vient se glisser entre les guitares, et on réalise que ce petit bijou de rock garage a poussé au soleil du Liban, gavé de houmous plus que de tacos !




Nach

Tombée dans la potion magique de la tribu Chedid, elle côtoie la scène depuis ses huit ans. Laissant la guitare à ses aînés, elle se révèle au piano, auteur-compositeur-interprète de ses propres chansons, et nous livre un album dynamique, magnétique et lumineux.




Betty Bonifassi

Chanteuse révélée notamment par sa participation au thème du film d’animation Les Triplettes de Belleville, Betty Bonifassi a dévoilé à la fin de l’année 2014 son tout premier disque solo, proposant une relecture des chants des travailleurs afro-américains dans les années 1920 aux États-Unis. Sublimée par la voix grave et puissante de la montréalaise, cette expérience sonore et émotive s’apparente à une claque en pleine face.



Vendredi 30 octobre - SOIRÉE COMPLÈTE !



Bigflo & Oli

Voici deux frangins toulousains, que pas grand-chose ne prédisposait à devenir rappeurs, et qui sont pourtant en train de mettre un joli uppercut au « rap jeu » français. Loin du bling-bling et des clichés qui collent trop souvent au genre, ils développent avec humour et joie de vivre des titres aux messages conscients, aux textes maîtrisés et aux punchlines subtiles et ironiques.




Kacem Wapalek

L’énergumène de l’Animalerie (collectif rap de Lyon), le Brassens en baggy, les surnoms sont nombreux pour ce freestyleur hors-pair, qui s’est peu à peu fait connaître sur la toile grâce à des vidéos où son sens de la formule, son amour pour les jeux de mots, ses jongles entre subtiles sonorités et sens dissimulés, font mouche. Loin du bling-bling du rap 2.0.




Husbands

Trio composé de trois figures de la pop, de la folk et de l’électro marseillaise, les Husbands prennent la relève des Troublemakers pour faire danser, rire ou pleurer ces fadas de sudistes. La bonne nouvelle, c’est qu’en plus ils prennent sans problème le TGV pour partager leur électro festive ou leurs tubes pop et crève-cœurs avec nous autres qui vivons au nord de l’Estaque !




Superpoze

Issu de la riche scène électronique normande, ce jeune artiste manie la nuance plus que la frénésie et explore des territoires aussi riches que planants, où les mélodies dament le pion au beat, et où les bidouillages expérimentaux se mettent au service de la mélancolie pop. Un véritable trip à la mode de Caen !
Ha ha ! Celle-là elle était bonne. J'aurais pas fait mieux. Comme quoi, c'est pas mal de pomper les textes des autres.



Jain

Un paternel qui change de pays comme d’autres de chemise, quelques années à Dubaï, quelques années au Congo, quand on a la fibre musicale, ça permet de se faire un sacré bagage ! Jain développe sa singularité avec un naturel désarmant, laissant sa « melting pop » s’épanouir sans la forcer, laissant le groove irradier des chansons où mille influences soul, world ou électro se faufilent à l’improviste.



Samedi 31 octobre


C'est juste après l'Assemblée Générale de Yeehaa. Ça veut dire qu'on peut faire les deux le même jour : venir participer à la vie de la radio (lire Samedi, on se réunit !) à partir de 15, et s'enjailler au son rythmés d'artistes à suivre en suivant à partir de 19h.

Jeanne Added

Il fallait être en vacances sur la Lune pour rater l’éloge général qui a accompagné la sortie de son album. Issue du lyrique et du jazz, très attendue car repérée dans de nombreux projets, Jeanne Added a fini par livrer un opus abouti, qui explore des univers où l’engagement du rock sait se teinter d’électronique, où la noirceur sait se faire radieuse.




Mathieu Saïkaly

Personnage lunaire, révélé par un télécrochet de prime-time, Mathieu Saïkaly a su se défaire de ses oripeaux de phénomène cathodique pour réussir un album singulier où l’artiste prend le pas sur le personnage. Entre folk cosmique, mélodies solaires et amour des mots, le chanteur s’impose comme une des révélations de la rentrée.




Kid Wise

Ces six jeunes toulousains se sont hissés en une paire d’années dans le petit cercle de l’indie-pop à la française. Dignes représentants hexagonaux d’une pop progressive que l’on n'a plus l’habitude de voir débarquer de Montréal ou Reykjavík, ils savent orchestrer un rock où les éruptions électriques succèdent aux plages planantes, où « la pop de stade ne se bagarre pas avec le rock de garage », selon leurs propres aveux...




Songhoy Blues

Ces quatre jeunes musiciens du Nord Mali explosent les frontières mouvantes du Sahara pour frotter la grande tradition des bardes du désert avec le le rock anglo-saxon le plus contemporain. Repérés et propulsés par Damon Albarn himself, ils redonnent à cette musique et à cette région des fourmis dans les jambes.




The Summer Rebellion

Drôle de duo que celui-ci. Un batteur-chanteur au physique d’ours, et qui ferait presque passer Nick Cave pour un castrat, et un accordéoniste qui virevolte sur les plate-bandes du blues, de la pop et du rock... Une musique de fête foraine un brin déjantée, interprétée par un tandem biberonné à la dynamite !



Ouf ! Tout ça ! si vous êtes arrivés jusqu'ici, vous savez déjà l'essentiel : un gros festival en toute intimité à venir partager dès jeudi au Bolegason.



Plus d'infos :
- les Primeurs de Castres sur le web
- les Primeurs de Massy sur le web
- Le Boleg sur le web

Les événements Facebook :
- Jeudi soir : BETTY BONIFFASSI + NACH + FEU ! CHATTERTON + FOREVER PAVOT + THE WANTON BISHOPS
- Vendredi soir : BIGFLO & OLI + SUPERPOZE + KACEM WAPALEK + HUSBANDS + JAIN (COMPLET)
- Samedi soir : THE SUMMER REBELLION + SONGHOY BLUES + JEANNE ADDED + KID WISE + MATHIEU SAIKALY

Commentaires

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font cinq fois sept ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


568 articles publiés
Le dernier a 20 jours

Événement

incontournable

Les Primeurs de Castres

Publicité

le début de la fortune

Cette pub me dérange

À lire aussi

vague ressemblance

par Hoggins!, il y a 1 mois

Oui, vous avez bien lu, ça parle d'une contrée bien lointaine, ça ne parle pas de RADIOM, et pourtant... Il ne vous a pourtant pas échappé que désormais, et de... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

Claque dans les corps et dans les cœurs, les brumes de l'Xtreme Fest #7 se dissipent à peine. Elles enveloppent et emportent encore les souvenirs puissants de quatre jours hors... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Parce qu'on en a déjà parlé il y a quelques jours dans Festival ATOMique, rendez-vous radioactif ! et qu'il est important que les choses soient dites et claires, voici le... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Ça part sur un plateau en direct. Paf. Pendant quatre jours. Quatre jours de direct à vivre, manger, dormir, boire et déféquer Punk. Ça faisait tellement longtemps qu'on voulait le... lire la suite...

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 20 jours

«Co-pilote de Naâman, notre nouveau gars sûr vous propose tout simplement l’EP incontournable de votre été. Un album débarque à l’automne. » Ça tombe bien, l'automne arrive, et après un chaud été... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

Oui, vous avez bien lu, ça parle d'une contrée bien lointaine, ça ne parle pas de RADIOM, et pourtant... Il ne vous a pourtant pas échappé que désormais, et de... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

Mais qu'elle était belle soirée, qu'elle était chaude cette Lune, qu'ils étaient tièdes ces Ateliers ! Depuis ces semaines que l'on préparait ce « On va funker ! », il était temps que... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

Si vous pensiez déprimer dans votre coin à l'approche de la rentrée, on va vous arrêter tout de suite : les jours qui raccourcissent, les températures qui s'adoucissent, les hordes d'acheteurs... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

Claque dans les corps et dans les cœurs, les brumes de l'Xtreme Fest #7 se dissipent à peine. Elles enveloppent et emportent encore les souvenirs puissants de quatre jours hors... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!