Identification






Je suis une merde, j'ai oublié mon mot de passe

Entreprises, devenez mécènes !

par 2 commentaires

Nous nous apprêtons dans quelques jours à célébrer un anniversaire plutôt sympa : le 4 juillet 2016, c'était un peu notre Independence Day 1 à nous, puisque nous avions la chance d'être reconnus par l'administration fiscale comme un organisme d'intérêt public (relire Réduisez vos impôts grâce à RADIOM !), ouvrant ainsi la possibilité à toute personne assujettie à l'impôt sur le revenu d'obtenir une réduction proportionnelle aux dons faits à Yeehaa, l'association qui chapeaute le projet RADIOM.

Mais saviez-vous que les entreprises peuvent également devenir mécènes et déduire 60% de leurs dons ? C'est la loi n°2003-709 du 1er août 2003 qui en définit les modalités précises, et c'est depuis peu que la première entreprise s'est portée en soutien de l'association grâce à cette possibilité.

Pourquoi devenir mécène ?

L'avantage fiscal que l'État français apporte aux mécènes est bien sûr un argument de poids : en donnant à Yeehaa en numéraire ou en nature pour soutenir ses actions et ses démarches, une entreprise mécène obtient en retour un reçu fiscal 2 qui lui permet d'alléger substantiellement son imposition : 60% du montant de ses dons (dans la limite de 5‰ de son chiffre d'affaires hors taxes) sont déduits de l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés. C'est bon pour tout le monde !
Également, en soutenant le projet RADIOM de l'association Yeehaa, une entreprise mécène montre son engagement dans un beau projet culturel qui participe au développement du bassin d'agglomération de Castres-Mazamet. Elle se voit également "citée au générique" sur la page partenaires du site web de RADIOM.

Un artifice en sursis ?

Il n'est pas rare de constater que les structures associatives peinent de plus en plus à (sur)vivre face à une baisse constante d'aides de la part d'un État qui se désengage doucement dans une fonte sans fin des dotations aux collectivités, ces dernières ayant de plus en plus de difficultés à abonder pour toutes les structures demandeuses (relire Sur le plateau, la radio !). Cette fuite en avant est une catastrophe pour un territoire qui doit en partie sa vitalité à ses structures associatives, mais qui ne peut ou ne veut plus les soutenir.

Aussi pour une structure associative comme Yeehaa et son projet RADIOM, face aux difficultés exprimées par les organismes de financement "habituels" à répondre à une demande toujours aussi vive, est-il opportun de s'organiser et de diversifier ses sources de financement. Le mécénat d'entreprise en fait partie.

RADIOM s'est toujours refusée à proposer à l'antenne de la publicité commerciale, pour plusieurs raisons :
  • le marché publicitaire de sa zone de diffusion n'est intéressant ni pour RADIOM ni pour de potentiels annonceurs, et un acteur supplémentaire sur la zone serait mal vu par d'autres radios qui tirent leur fonctionnement de leurs revenus publicitaires
  • la complexité de gestion de campagnes publicitaires, de ciblage, de démarchage commercial et de prospection... sont aux antipodes de ce que souhaite faire l'équipe de RADIOM de son temps. C'est mieux de faire de la radio !
  • les auditeurs de RADIOM manifestent régulièrement leur satisfaction d'une programmation libre de tout tunnel publicitaire, une programmation qui "laisse tranquilles" nos petites oreilles trop souvent sollicitées par de la literie bon marché ou le prix au kilo de la côtelette de porc


Alors quoi ? Quelle est la différence ? Le mécénat n'est pas de la publicité, ce n'est pas non plus du sponsoring, et des règles strictes l'encadrent afin de ne pas tomber dans ce cas très différent.

RADIOM a donc fait le choix du mécénat, artifice légal qui permet néanmoins à l'État, bien que de moins en moins présent par le biais de subventions directes aux projets culturels, de financer indirectement des associations qui ont obtenu ce fameux sésame en encourageant le don privé, qu'il s'agisse de particuliers assujettis à l'Impôt sur le Revenu ou d'entreprises souhaitant défiscaliser leurs dons.

Ce n'est qu'en diversifiant au maximum nos sources de revenus que nous parviendrons à asseoir une pérennité du projet, et c'est en incitant les entreprises à nous aider par le biais du mécénat que nous y parviendrons.

Vous souhaitez être mécène de Yeehaa et soutenir le projet RADIOM, ou tout simplement obtenir davantage d'informations sur les possibilités qu'ouvre le mécénat ? Contactez RADIOM au plus vite !

Toutes nos coordonnées sont sur la page contact du site, il ne nous manque que le pigeon voyageur !

En espérant pouvoir vous compter très bientôt parmi nos mécènes, généreux donateurs en soutien au projet !


Plus d'infos :
1 Independence Day a quand même salement vieilli
2 le guide juridique du mécénat
 

Commentaires

lijus, le 12/7/2017 à 23:45:57
Et du coup ça marche ?
Hoggins!, le 13/7/2017 à 09:36:48
Cet article est un appel, laissons le temps au temps.

Mais par souci de transparence, nous avons obtenu l'aide d'une entreprise mécène en juin.

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font onze plus dix-sept ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


487 articles publiés
Le dernier a 29 jours

Publicité

le début de la fortune

Cette pub me dérange

À lire aussi

vague ressemblance

par Hoggins!, il y a 11 mois

C'est dans le Pays de l'Est que l'on appelle l'Aveyron que l'action se situe, à Rodez plus précisément. Souvenez-vous : on vous en avait parlé lors d'une visite pour accompagner FaneL... lire la suite...

par Hoggins!, il y a plus de 1 an

Très souvent, aussi étonnant que cela puisse paraître, ça fourmille dans la tête de RADIOM. Ça se cherche, ça (essaye de) se remet(tre) en question. On est plusieurs dans cette... lire la suite...

par Hoggins!, il y a plus de 1 an

On pose la situation. Tu te promènes de long en large sur les Internetz mondiaux, à la recherche d'informations cruciales sur ton existence et la manière de la mener correctement.... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 7 mois

On a beau être "enclavés" à Castres (lire Oh oui du béton ! Plein !), on n'en est pas moins conscients de ce qui se passe autour de nous. La Ville.... lire la suite...

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 1 mois

On sait tous ce que c'est de galérer. Et c'est amusant, car c'est surtout quand on propose quelque chose de sympa que les choses se corsent, probablement parce qu'on ne... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

Telle une joyeuse fatalité qui déroule inexorablement devant nos yeux ébahis, c'était écrit : une nouvelle édition de la Guinguette de Printemps mûrit doucement mais sûrement pour atterrir aujourd'hui dans l'herbe.... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

Avec un nom aux allures de contrepèterie, Rémo Gary torture (pour la bonne cause), modèle et fusionne les mots. Pas étonnant alors qu'il ait tout de suite bossé sur son... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

On est au seuil du mois de juin. Le 31 mai précisément, dernier jour du mois, dernière heure de travail de la journée, ou juste après. Les ambiances pluvieuses et... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

Ô rage, ô désespoir, Ô Gambrinus ! N'ai-je donc tant vécu que pour cet a... heu... À tous les amateurs de poésie matinale, nous vous souhaitons la bienvenue dans ces colonnes. Car... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!