Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

« Bienvenue au Club ! »

dimanche 20 décembre 2015 à 13h54 par Hoggins!

Un des gros avantages à bosser pour une radio – et on ne le répétera jamais assez : il est toujours temps d'adhérer pour en profiter – est de pouvoir se faufiler un peu partout au gré des accréditations et invitations à des manifestations, concerts, festivals qui paraissent à nos yeux et à nos oreilles valoir le déplacement. Ce point de vue privilégié permet d'apprécier des choses que le commun des mortels ne peut pas saisir, et c'est souvent l'aspect backstage qui est le plus grisant : pouvoir saisir les ficelles des coulisses d'un spectacle, ou la préparation d'un(e) artiste avant son entrée en scène.

Comme à la maison


Mais il est des endroits où il n'est pas nécessaire de passer par la case "accréditation" pour se sentir accueilli, presque attendu. Être spectateur, c'est un état en soi, et le "journaliste accrédité" n'est pas plus méritant que le quidam qui a payé sa place pour venir découvrir de nouvelles choses. Des lieux comme ça, il en existe plein, et Le Club est un de ceux-là. On s'y sent très vite comme à la maison.

Le 18 décembre, nous étions donc – presque fortuitement – de ceux qui, en simples spectateurs, se sont présentés pour ce premier soir du Festival des Premières Parties. Pas d'accès particulier aux loges des artistes ou à la mezzanine pour mieux voir ce qui se trame. Juste des spectateurs qui arrivent, chaleureusement accueillis à la soupe au fromage (on n'oublie pas qu'on est en Aveyron, cette étrange contrée où les loups descendent des collines tous les soirs pour se sustenter dans les froides ruelles de Baraqueville) et dirigés vers la salle après l'indispensable « Bienvenue au Club ! ».

"Pôle de création"


Le concept du Festival des Premières Parties n'est pas nouveau. On peut retrouver dans ce panier des événements prestigieux comme Les Curiosités du Bikini ou encore les Primeurs de Castres, déclinaison des Primeurs de Massy (lire Il est beau, mon festival, il est beau !)... le principe est simple : on invite sur scène des groupes en pleine ascension et en plein processus de création pour la sortie imminente d'un album ou d'un EP. Ici, Le Club avait poussé encore davantage l'exploit en gardant cachée, jusqu'au dernier moment, la programmation des deux soirées de ce festival, en comptant sur la curiosité des spectateurs.

Le Club, c'est une salle de concert associative. C'est le projet que tu adorerais pouvoir faire tourner avec tes petites mains, comme les adhérents de l'association Oc'Live qui gère le projet, avec une indépendance financière exemplaire. Au-delà de la salle de concert, creusée dans un ancien complexe de salles de cinéma, Le Club est un "Pôle de création" où peuvent se côtoyer artistes en résidence, en coaching, ou en répétition pour le prochain concert dans des conditions techniques professionnelles.

La voix de la sagesse


Au-delà de ce lieu qui ne demande encore qu'à se développer (toutes les salles de cinéma du complexe n'ont pas encore été investies), c'est l'engagement, la motivation et le professionnalisme de cette équipe qui sont probablement les faits les plus marquants de notre rencontre.

Et comme aimait à le rappeler Aël, artiste multifacettes qui partageait la scène ce soir-là avec Ciadel et FaneL :

Parlez-en autour de vous, c'est une super salle dirigée par des mecs qui se bougent le cul, Rodez a une chance inouïe de les avoir, et vous aussi !(à peu près) Aël – 18 décembre 2015


La voix de la sagesse, incarnée par ce barbu aux multiples guitares qui gagne lui aussi à être connu, et à être programmé !

Au-delà du fait que la set list de ce premier soir était exclusivement composée de noms en "-el" – exception faite des entractes où l'on invitait les spectateurs à s'enfoncer dans les sous-sols du complexe à la recherche de l'auditorium et de sa musique expérimentale, propulsée par The Legend of Ron Volviainen –, il faut retenir cette volonté de création et de partage de découvertes qui anime cette énorme équipe de bénévoles de l'association Oc'Live. Un exemple à suivre, peut-être aussi pour RADIOM.

Oui, c'est loin, c'est à Rodez. Mais c'est bien. Un lieu, des gens, et une programmation à découvrir de toute urgence !


Plus d'infos :
- Le Club sur Facebook
- Le Club sur Twitter
- Le Club... et tous les autres liens

- Aël
- Ciadel
- The Legend of Ron Volviainen

Commentaires

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font dix-huit fois onze ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


636 articles publiés
Le dernier a 28 jours

Événement

incontournable

FaneL @ Festival des Premières Parties

  • vendredi 18 décembre 2015 à 19h
  • Le Club

Photos

l'album souvenir

FaneL au Club à Rodez

Le 18 décembre 2015, FaneL participait au Festival des Premières Parties au Club, à Rodez

À lire aussi

vague ressemblance

par Hoggins!, il y a 3 mois, samedi 17 avril 2021

Il fallait bien ça pour se remettre : soigner le mal par le mal, battre le fer tant qu'il est encore chaud... choisissez ce qui vous convient le mieux. Après le... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 4 mois, samedi 3 avril 2021

Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Qu'on soit rompus à l'exercice et qu'on abandonne toute velléité de se voir, dans la vraie vie. Pourtant ça dure, et... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 5 mois, dimanche 28 février 2021

Après toute cette attente, cette pression à bien faire, ne risquait-on pas, dans l'excitation et l'émotion, de partir trop vite, et de tout gâcher ? Onze mois d'élan, ça peut... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 5 mois, samedi 20 février 2021

Oh bien sûr que c'est long, qu'on a perdu le sens de l'écoulement du temps pendant un moment : étiré, contracté, ce temps qui nous rattrapait nous a parfois forcés à... lire la suite...

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 28 jours, jeudi 8 juillet 2021

C'est parti ! Sur trois jours de direct, ce sont les radios de l'ARRA, l'Assemblée Régionale des Radios Associatives d'Occitanie, qui se rassemblent et s'assemblent pour du direct depuis le festival... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois, samedi 17 avril 2021

Il fallait bien ça pour se remettre : soigner le mal par le mal, battre le fer tant qu'il est encore chaud... choisissez ce qui vous convient le mieux. Après le... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 4 mois, samedi 3 avril 2021

Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Qu'on soit rompus à l'exercice et qu'on abandonne toute velléité de se voir, dans la vraie vie. Pourtant ça dure, et... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 4 mois, vendredi 26 mars 2021

C'est l'histoire de trois mecs qui se sont mis à faire de la musique, comme ça, un jour. Des gens a priori sans histoire, que tout oppose ou presque. Leurs... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 4 mois, dimanche 14 mars 2021

Ne jamais se faire renvoyer dans les cordes, ça pourrait être la devise du trio infernal composé de La Lune Derrière les Granges 1, Les Ateliers  lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!