Identification






Je suis une merde, j'ai oublié mon mot de passe

Trions, recyclons, réutilisons !

par 1 commentaire
Savoir où vont nos déchets, comment ils sont gérés... ou éviter d'en produire trop, et réutiliser ce qui peut être réparé, ou dont la destination initiale peut être détournée...
Savoir où vont nos déchets, comment ils sont gérés... ou éviter d'en produire trop, et réutiliser ce qui peut être réparé, ou dont la destination initiale peut être détournée...
Creative Commons : GZEIT (CC BY-SA 4.0)
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Le dimanche, c'est relâche. C'est le moment où (presque) tout le monde peut souffler un peu, faire le point, faire le tri. Le tri dans ses idées et dans ses affaires. C'est justement souvent l'occasion de ranger un peu, dans sa tête ou son grenier. Parlons-en un petit peu. Foin de vide-grenier en tant que tel, mais bien d'un événement qui place la récupération au cœur de son projet : la Foire de la récup' et du ré-emploi.

Oui, car il s'agirait de ne pas oublier qu'en dehors de la semaine européenne de réduction des déchets c'est toute l'année qu'un développement de la conscience de notre impact sur notre environnement serait bénéfique.

En 2015, le documentaire Prêt à jeter de la chaîne arte mettait en lumière des pratiques industrielles et commerciales connues ou soupçonnées, et lançait le débat et la réflexion sur les méthodes pour lutter contre l'obsolescence programmée. Nous nous rappelions alors que nous n'étions plus amenés ni encouragés à consommer de manière "responsable", mais subissions de plein fouet les impératifs de rentabilité et de croissance des groupes industriels.



Les premiers à avoir proposé au public de réparer eux-mêmes leurs objets du quotidien de grande consommation à base de pièces de remplacement imprimées en 3D l'ont démontré à leurs dépens : certaines des attaques en justice qu'ils ont essuyées pour contrefaçon montraient alors bien l'inquiétude et la réticence d'une industrie dont le modèle économique était remis en cause. Sans que la fin de l'ère du "produire fragile pour inciter à de nouveaux achats" ait sonné pour autant, un tournant dans la sensibilisation des consommateurs était franchi.

Être plus éco-responsable


Pour autant, des événements comme la Foire de la récup' et du ré-emploi ne sont pas nouveaux, et de nombreux acteurs s'attellent depuis des années à sensibiliser et proposer des solutions alternatives de consommation tout en garantissant la modernité à laquelle on aspire. En effet on oppose souvent le citadin féru de technologies de pointe, de confort et de modernité, au "décroissant" que l'on soupçonne — voire accuse — de vouloir revenir à l'Âge de la pierre sous prétexte d'être plus éco-responsable.

Aujourd'hui, ceux qui ont essayé de communiquer sur leurs produits en moquant les initiatives éco-responsables (réussies ou ratées, il fallait essayer) auraient sûrement gagné à un peu plus d'humilité. L'ironie est à son comble lorsqu'on est épinglé pour fraude sur les résultats de tests antipollution de ses véhicules réputés propres.

Être conscient de son impact sur l'environnement et sur nos modes de consommation, à titre individuel ou collectif, ce n'est pas facile. Nos gestes machinaux du quotidien, plus que nos actions volontaires, ont parfois des conséquences plus lourdes que ce que l'on imagine.

Dans de nombreux cas, nous pourrions acheter du matériel d'occasion remis à neuf plutôt que des produits sortis d'usine. Il est possible de trouver des meubles d'occasion, des vélos, des casseroles, des vêtements... pour leur donner une seconde vie. Par exemple, les points de dépôt/vente Emmaüs s'attellent à cette tâche depuis de nombreuses années, et permettent parfois aux plus démunis d'équiper un logement à moindres frais.

L'aspect économique est important, bien sûr, car du matériel d'occasion sera toujours moins cher que du matériel neuf, mais l'on peut être animé par une volonté plus globale de réduire son propre impact sur la planète, en économisant les ressources disponibles et en évitant soi-même un double emploi.

L'essor des fab labs1 en est un exemple symptomatique : bien que leur accès soit souvent imaginé comme difficile, ils sont une porte d'entrée formidable pour le DIY (Do It Yourself en anglais : "faire soi-même"), et les débrouillards s'en donnent à cœur-joie pour donner une seconde vie à leurs objets abîmés, ou prendre simplement des conseils sur une réparation de fortune. Des ateliers collaboratifs s'organisent également pour partager une expérience et un savoir-faire et repartir avec des objets remis à neuf ou en état de marche2.

Changer de cap


C'est le moment de découvrir quelques idées, ainsi que les professionnels ou amateurs qui les accompagnent, pour changer d'avis sur l'éco-responsabilité et les manières d'y adhérer sans abandonner son confort.

Laissez-vous guider par la curiosité, ou peut-être par une envie de changer de cap. Consommons les ressources, mais faisons-le intelligemment. Et pour ce faire, prenons quelques idées à la Foire de la récup' et du ré-emploi.

À mi-chemin entre Castres et Albi, c'est le point de rencontre idéal pour découvrir les propositions de ceux qui y réfléchissent déjà depuis un bon moment ! Rendez-vous à la salle omnisports de Réalmont le 26 novembre à partir de 10h !


Plus d'infos :
1 à Castres, InnoFab, et le FabLab de Carmaux
2 connaissez-vous la Recyclerie des Ateliers ?

Les mises à jour de l'événement ici : https://www.facebook.com/events/2183283641898483/
 

Commentaires

Caine, le 8/12/2017 à 17:48:41
oui

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font dix-neuf plus quatorze ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


506 articles publiés
Le dernier a 2 jours

Événement

incontournable

Foire de la récup' et du ré-emploi

C'était :

Publicité

le début de la fortune

Cette pub me dérange

À lire aussi

vague ressemblance

par Hoggins!, il y a plus de 3 ans

Aujourd'hui encore, il fait beau. Ça fait plusieurs jours que ça dure, tranquille. Un peu de vent. On devine les orages qui grondent à l'Est, mais c'est loin. Ici, on... lire la suite...

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 2 jours

Ce n'est plus un secret pour personne : aux Ateliers, on aime bien faire les choses à rebrousse-poil, mais c'est justement comme ça que c'est le plus agréable. Essayez, vous verrez.... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 4 jours

La nouvelle est tombée il y a quelques jours : le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ne nous délivrera pas d'autorisation permanente d'émettre en FM sur la zone de Castres pour l'appel... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 24 jours

Un lundi presque comme les autres, avec de la musique à l'antenne sur RADIOM, c'est Children of Bodom qui joue (sûrement un héritage de feue l'émission Bi'TanBwa !!!), et puis...... lire la suite...

Sans avoir la prétention de pouvoir mettre en bouteille — ou en studio — un mois complet d'événements autour de l'Économie Sociale et Solidaire, nous avons le plaisir de nous... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois

Impossible de passer à côté du phénomène si vous écoutez RADIOM, c'est la coqueluche des émissions du soir comme Le Tuesday Décalco Show ou encore Habile, Bill !. Car... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!