Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

Vieilles Charrues 2013 jour 4, dimanche 21 juillet 2013

dimanche 21 juillet 2013 à 16h58 par Christian1 commentaire
Carlos Santana, festival des Vieilles Charrues 2013
Carlos Santana, festival des Vieilles Charrues 2013
© Let There Be Rock
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Il fait chaud. Très chaud. La température dépasse les 31 degrés cet après midi sur le site de Kérampuilh. Arrosage des festivaliers près des scènes. Fontaines à eau prises d'assaut. Même en salle de presse c'est étouffant. Sous les barnums exposés au soleil et sans air qui circule... Vous aurez compris... il fait très chaud, anormalement chaud, me disait un Breton qui attendait avec moi le début du concert de The Vaccines. Le site ne comporte presque pas de zones ombragées.

Le dernier jour, le festival a un horaire "décalé" en avant. Ouverture à 13h30 avec arrêt des concerts à 1h (3 heures hier).

Nous arrivons vers 13h30. Héloïse est un peu tendue. Hier soir, à la consigne, j'ai récupéré un ordinateur dans une housse qui ressemblait au sien... mais qui n'était pas le sien... C'est ce matin en partant de la voiture que nous nous en sommes aperçus. Le quart d'heure de marche qui sépare le parking presse de l'espace presse a dû lui sembler long... Tout est bien qui finit bien, son Mac l'attendait tranquillement à la consigne n°6 !

Je suis noté absent au concert d'ouverture à 14h15. Sur le billet d'excuse que je fournirai aux organisateurs le motif invoqué sera : "rédigeait un compte rendu important pour les auditeurs de RADIOM". J'ai été autorisé à retourner assister aux concerts. Yesss !

Bizarre, tiens, ce que j'entends sur Glenmor. Mais.. c'est de la Soul ! Whoo, Ce n'est pas courant et ce n'est pas si souvent, en plus sur la scène principale.

Plein cagnard, je prends les degrés dans la figure et sur ma tunique bien noire siglée du logo Radiom dans le dos. Que ne souffrirait-on pas pour faire un peu de pub pour notre radio !

La Soul de Charles Bradley and his Extraordinaires fait du bien. C'est tellement rare et c'est bien la première fois que j'assiste à un concert de cette musique que je passe de temps en temps dans Let There Be Rock. Les organisateurs le présentent de cette manière : "C'est une vie comme l'histoire de la Soul en raffole. Un chanteur génial et méconnu qui connaît la misère, l'illettrisme et l'errance, avant de s'épanouir dans son art à 60 ans passés". Il est vêtu d'un costume blanc et d'une chemise noire. Sa dégaine me fait penser à un James Brown en moins multi-vitaminé. J'ai passé un bon moment.

Tiens, je me rends compte que je n'ai pas mangé... il est 15h30, il serait temps...

Je suis sur la plaine. Il m'a suffi de me retourner et d'aller me placer devant Kérouac en attendant The Vaccines. Il est 16h25 lorsque le concert démarre. Sous une chaleur toujours torride. Je mouille ma casquette, je me verse de l'eau dans le dos. C'est dur parfois d'être envoyé spécial. Je pense à la plage, à la bise fraîche de l'océan qui viendrait me caresser le visage. Je me motive, je fais quelques photos de The Vaccines. Je n'accroche pas vraiment. Leur Pop dansante ne ne convainc pas.
Je retourne en salle de presse. Et là, l'équation fatigue + chaleur fait son effet = Envie de fermer les yeux...

Je vous en parlais sur Facebook hier. Juste à mes côtés, en salle de presse se trouve l'association Otages du Monde. Présidée par Jean Louis Normandin (ex otage) elle part du principe que "Tout otage dont on arrête de parler (ou dont on arrête de parler) est un otage mort". Son but aux Vieilles Charrues c'est d'obtenir le soutien des artistes présents au festival. J'en profite pour lui poser quelques questions que je capterai avec l'enregistreur que j'ai emprunté en catastrophe à ma fille aînée (parti trop vite de Castres j'ai oublié le Zoom !). C'est celui qui lui sert à enregistrer les cours à la Fac. Je ne sais pas ce que ça va donner...

17h35 Marc Lavoine monte sur Glenmor. J'y vais pour faire quelques photos. Du monde partout. Et ça chante en choeur.
Je retourne me mettre à l'ombre en salle de presse pour en ressortir aux premières notes de ALT-J. Sonorités qui arriveront à me faire lever les fesses de la chaise pour aller voir de plus près. Je ne connais ce groupe et ce que j'entends me plaît bien, particulièrement dans les harmonies vocales.

19h30 plus que 45 minutes avant Carlos Santana. Une légende, considérée comme "un des meilleurs guitaristes du 20ème siècle", selon la plaquette de présentation. Après la légende mi décevante d'hier je compte bien me régaler ce soir.

20h15, c'est parti... Et ça démarre fort par un meddley où je reconnaîtrai des titres de Stevie Wonder, Beatles et Cream. Dans la première demi-heure nous avons droit à Black Magic Woman et Oye como va. Et quand il entamera les premiers riffs d'Europa (ce slow d'anthologie) transportera la foule. Maria Maria, un peu plus tard aura les mêmes effets.
Toujours fidèle à sa philosophie de paix et d'humanisme, il s'adressa au public en leur disant : "...you are meaningful, you can create miracles you can do the impossible..."(N.D.L.R. ce sont les quelques mots que j'ai retenus).
"45 ans de carrière et il a toujours la fougue de ses 20 ans". J'adhère totalement à ces propos que j'ai lu dans Le Télégramme.
Il a eu 66 ans hier, Carlos, et c'est lui qui nous offre un vrai beau cadeau ce soir.
Comme je l'ai tweeté hier pendent le concert : le bonheur, en fait, c'est très simple, il se trouvait ce dimanche soir 21 juillet 2013, entre 20h15 et 22h15, sur la scène de Glenmor à Carhaix.

Je rentrerai en salle de presse sur un nuage. Je n'ai pas envie de redescendre. Je n'irai pas voir les concerts suivants. Je resterai en salle de presse jusqu'à la fin de la prestation des Phoenix qui clôt ce 22ème festival.

C'est avec un petit pincement au coeur que je me dis que c'est déjà terminé. Il est un peu plus d'une heure du matin, la salle de presse est presque vide et va fermer pour une année... En partant je tiens à saluer un des organisateurs et le remercier pour l'accueil que nous avons reçu. Oui, vraiment, un grand merci aux Vieilles Charrues pour leur accueil et cette organisation énorme et belle.

Je voudrais également remercier nos amis de Radio Kreiz Breizh. Ils ont un studio sur place et me pemettront de récupérer les enregistrement des interviews d'artistes en mp3 sur ma clé usb.



Commentaires

, le 24/7/2013 à 21:14:59
Merci et bravo pour nous avoir fait vivre ce festival presque comme si on y était. Hâte d'entendre tout ça :)

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font quatorze fois dix-neuf ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Christian


283 articles publiés
Le dernier a 1 jour

Articles

production abondante

par Christian, il y a 1 jour

Oui, nous allons prendre le temps. Prendre le temps d'écouter, de découvrir, et c'est cette deuxième heure qui va nous permettre de nous poser. Nous l'avons déjà pris la semaine... lire la suite...

par Christian, il y a 8 jours

Quatre lundis d'interruption pour le direct de Let There Be Rock et c'est enfin la reprise. Et reprise rimera avec surprise. La première n'en est qu'une demi, en fait.... lire la suite...

par Christian, il y a 1 mois

C'est en écoutant le dernier Deep Purple (Whoosh!, sorti le 7 août 2020) que je rédige le dernier article de cette saison 2019-2020. Je vais donc un peu modifier la... lire la suite...

Il y a quarante ans, à quelques jours près, sortait un album culte d'un groupe qui était en train de le devenir. Un an après la sortie de l'album Highway... lire la suite...

par Christian, il y a 1 mois

Et oui, il me fallait bien trouver un titre à cet article... Car il y avait longtemps que Let There Be Rock n'avait prolongé le direct aussi loin dans... lire la suite...

Tous les articles de Christian