Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

La dernière de l'année

mardi 18 décembre 2012 à 00h01 par Hoggins!1 commentaire

Ne nous voilons pas la face. C'est la dernière émission de l'année 2012. D'aucuns y verraient une renonciation, une reculade, un manque d'envie... pire : un abandon de poste.

Que nenni ! C'est un constat très simple qui s'offre à Radio Libre en cette fin d'année : les deux mardis qui restent tombent respectivement le 24 et le 31 décembre. Non pas que les animateurs de Radio Libre aient alors mieux à faire. Non. C'est faux. Nous sommes toujours dévoués, corps et âme, à cette émission, et plutôt crever que de ne pas devoir la faire pour quelque raison fallacieuse.

Oui, mais là, la raison existe, et elle n'est pas fallacieuse.

Déni de grossesse


On dit souvent que faire de la radio, c'est avant tout pour soi, qu'on s'en fout pas mal de savoir si on a une audience, assidue ou pas. C'est vrai. Et c'est d'autant plus vrai que, parfois, si on se risquait à sonder les audiences, on aurait de drôles de surprises, et on pourrait peut-être décider de ne plus faire de radio. Tu parles d'une déprime.

Heureusement, dans ces cas-là, on se rassure, justement, et on se dit qu'on ne fait pas de la radio pour une course effrénée à l'audience (de toutes façons, pourquoi faire ? on ne fait pas de pub !), et qu'après tout, on fait tout ça d'abord pour soi-même, et pour le plaisir de parler dans un micro autour de quelques binouzes.

Mais là, c'est un peu particulier. Pourquoi ?

Le jackpot


En temps normal, n'ayant pas de moyen efficace pour connaître l'audience d'une petite station comme RADIOM, on peut faire deux hypothèses, valables en même temps tout en se contredisant l'une et l'autre. Un peu comme un chat de Schrödinger. Une sorte d'audience morte et vivante à la fois. Là, c'est pareil. Peut-être que des millions d'auditeurs ont, en cette même seconde, allumé leur poste de radio et se sont branchés sur RADIOM, ou peut-être que le seul auditeur à qui on tenait compagnie pendant les vingt dernières minutes vient de crever. C'est comme ça. On sait pas.

Mais là, justement... on sait ! On sait très bien que tu ne seras pas là pour nous écouter, ou pour réagir. Parce que, il faut l'espérer, tu seras en train de bouffer de la dinde (je te laisse le choix de la métaphore ou non). Tu seras peut-être sagement affalé devant la télé, à regarder un programme minable avec Arthur, toujours plus mauvais dans l'humour et l'entertainement, et tu iras te coucher à 22h50. Oui, peut-être aussi. Mais une chose est sûre, tu ne seras pas en train d'écouter Radio Libre... notamment parce qu'il n'y en aura pas.

Tu le vois, le serpent qui se mord la queue ? (là encore, métaphore ?)

Youpi la teuf


Alors pour fêter dignement cette fin du monde que tout le monde annonce sans trop y croire (même les fous de Bugarach n'ont rien trouvé de meilleure excuse pour aller forniquer dans les broussailles peinards... ils ont juste un peu trop tartiné sur la com', et l'événement leur échappe, c'est tout), on va se faire plaisir avec le dernier épisode de Radio Libre de l'année !

Puisque l'heure d'édition de cet article avoisine minuit, on peut dire que c'est ce soir.

Rendez-vous donc sur RADIOM pour un épisode forcément mémorable de Radio Libre, en compagnie des animateurs vedettes, charismatiques et néanmoins patients et à l'écoute que sont Dah, LILé, Sabiane et moi-même !

Dès-à-présent, réagis ou propose tes idées sur le répondeur de Radio Libre, par SMS, ou même par mail ! Pour nous joindre, c'est facile :
- Le répondeur, c'est ici : le répondeur de « 📞 Radio Libre » (prix d'un appel local)
- Les SMS, c'est comme ça : tu envoies "RADIOM" suivi de ton message au 51244 (20cts + SMS)

En direct pendant la soirée, c'est :
- Au 09 74 76 81 81 (prix d'un appel local)
- Sur le chat (youpi ! c'est gratos !)

On t'attend. Oh oui, on t'attend !

Commentaires

, le 18/12/2012 à 00:30:28
AMEN !

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font six plus dix ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


629 articles publiés
Le dernier a 3 jours

Réécouter

je répète pour les deux du fond

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 3 jours, samedi 20 février 2021

Oh bien sûr que c'est long, qu'on a perdu le sens de l'écoulement du temps pendant un moment : étiré, contracté, ce temps qui nous rattrapait nous a parfois forcés à... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 8 jours, lundi 15 février 2021

Au commencement il y avait le feu. Le feu qui brûle dans nos cœurs, celui qui nous fait vibrer pour l'Autre, cet être déjà chéri ou à chérir, que l'on... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 24 jours, dimanche 31 janvier 2021

Aïe ! C'est d'emblée que l'on rappelle que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, et que c'est à consommer avec modération. Appliquons les choses comme il se doit  lire la suite...

par Hoggins!, il y a 26 jours, vendredi 29 janvier 2021

Avouez que la simple vue d'une merguez torturée sur l'autel de l'apéro vous met instantanément l'eau à la bouche. Confessez, repentez-vous. Reconnaissez que c'est en ces sombres moments que l'on... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 28 jours, mercredi 27 janvier 2021

L'air est glacé ce matin-là devant le portail d'entrée du lycée Anne Veaute à Castres. « Et encore, quand le vent souffle, il s'engouffre dans l'ouverture, et il fait encore plus... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!