Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

Femmes et Sciences

samedi 25 novembre 2023 à 14h37 par Christophe
Hedy Lamarr, actrice et productrice, est une inventrice dont les travaux sur la transmission radio à étalement de spectre sont utilisés aujourd'hui dans les applications GPS, le WiFi ou certaines communications militaires sécurisées.
Hedy Lamarr, actrice et productrice, est une inventrice dont les travaux sur la transmission radio à étalement de spectre sont utilisés aujourd'hui dans les applications GPS, le WiFi ou certaines communications militaires sécurisées.
Domaine public : Wikimedia Commons / Employee(s) of MGM
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Les femmes sont moins nombreuses dans les carrières scientifiques, bien que leur cerveau y soit aussi apte que celui des hommes. Et elles y sont de surcroît bridées dans leur promotion, affectées à des tâches moins valorisantes et invisibilisées, voire spoliées de leurs contributions.
Le discours dominant les dissuade d’entreprendre des études scientifiques.
Et l’acception du mot science, entre les connaissances, la méthode de recherche et les applications parfois délétères, rend parfois les discours mal compréhensibles.

Pendant les études, à l’école, les divergences commencent dès le CP. Des associations (Filles et sciences, Femmes et sciences 1) luttent contre ce décalage.
Au lycée, la contre-réforme Blanquer a fait chuter de 48 à 38% la part des filles en spécialités scientifiques.
Un entretien avec Sylviane Etienne, ancienne directrice de recherches au CNRS de Toulouse en chimie, spécialiste de l'Hydrogène), a parlé des freins au lycée, aidé par l’ambiance ou le discours dominant dissuadant les filles, mais aussi des façons d’y remédier : un encouragement peut suffire, ou la simple présence d’une chercheuse intervenant en lycée, ou encore la journée nationale des sciences du 11 février 2, ou du mois complet, jusqu’au 8 mars, valorisant les femmes, les ateliers de déconstruction des stéréotypes, les escape games, ou le court spectacle humoristique Objectif Prix Nobel 3.
Puis, à la fac, les femmes sont plus orientées vers des sciences moins « dures », comme la médecine, le droit, le commerce ou le sociétal. Notons que la crise sanitaire a réduit le nombre de publications scientifiques des femmes, mais pas celles des hommes. Et que, dans le milieu universitaire scientifique, prétendument éduqué, les violences faites aux femmes persistent.

Dans le milieu de la recherche, les femmes sont de moins en moins nombreuses au fur et à mesure que l’on monte dans la hiérarchie, en raison d’un phénomène du tuyau percé 4, avec habitus masculin, « club de vieux garçons », tâches subalternes, moins de publications et moins de décharges horaires. Avec en plus une organisation genrée en leur défaveur.
Les décisions politiques pour améliorer la situation ne sont pas à la hauteur.
L’effet Matthieu 5, décrit par Robert King Merton, formalise que les plus favorisés (les hommes, les riches, les dominants...) étendent leur domination et leur pouvoir.
Margaret Rossiter 6, universitaire mathématicienne, chimiste et ayant initié l’histoire des sciences aux USA malgré de fortes oppositions, a décrit l’effet Matilda 7 : à savoir les mécanismes récurrents qui invisibilisent les femmes et attribuent leurs découvertes à des hommes qui récupèrent crédit et prestige dans le champ scientifique. Et ce par le biais d’une ségrégation hiérarchique et une ségrégation disciplinaire, dite « territoriale ».
Parmi les femmes invisibilisées et spoliées, citons Peseshet 8, femme médecin en Égypte ancienne, Trotula de Saverne, chirurgienne médiévale, dont les traités ont été attribués à d’autres, Rosalind Franklin, co-découvreuse de l’ADN et spoliée du prix Nobel... et surtout Matilda Joslyn Gage, qui avait décrit le phénomène concernant les femmes inventrices au XIXe siècle.

Commentaires

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font huiteuh plus quatre ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

On Air

la diffusion

Auteur

naturellement radioactif

Christophe


1 article publié
Le dernier a 3 mois

Réécouter

je répète pour les deux du fond

À lire aussi

vague ressemblance

par Isa, il y a plus de 4 ans, vendredi 28 février 2020

Chamanes, magiciens, sorciers, druides, magnétiseurs, thérapeutes holistiques... mais qui sont ces personnes proches de la nature dispensant des soins, pris par certains pour des charlatans ? Quelles sont leurs origines,... lire la suite...

par Pauline, il y a plus de 4 ans, jeudi 28 mars 2019

Il y a plusieurs façons de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes : combative, législative, persuasive... Il y a plusieurs façons de considérer les progrès : égalité morale ou sociale,... lire la suite...

par Hoggins!, il y a plus de 5 ans, lundi 26 novembre 2018

Depuis 2016, Girls Don't Cry porte la bonne parole auprès du public à travers des projets artistiques musicaux, graphiques, éditoriaux... et met en lumière le travail des artistes femmes. C'est... lire la suite...

par Ariane, il y a plus de 5 ans, lundi 12 mars 2018

Le propos féministe n'est pas récent : Alfred de Vigny il y a deux siècles proposait que les hommes demandent pardon aux femmes en place de leur dire bonjour. Le patriarcat... lire la suite...

Articles

production abondante

Tous les articles de Christophe