Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

Et là... c'est le drame...

samedi 28 janvier 2012 à 10h55 par Hoggins!1 commentaire

Vous l'aviez senti tourner, le vent qui mène à l'orage ? Il vient de tomber. Place à la tempête. Telle une tornade du Nebraska, elle emporte tout, pour le déposer un peu plus loin. À nous d'en rassembler les morceaux pour repartir "à zéro", une sorte de nouvelle vie, quoi.

Trêve d'énigmes et de circonvolutions autour de la poterie. Vous voulez savoir ce qui se trame. Vous devez savoir. Et c'est bien légitime.

Alors voilà : RADIOM déménage. La trêve hivernale, ici, ça n'existe pas. On est sur le trottoir avec nos micros, nos casques, et tout et tout... on va passer quelques nuits dans le froid, c'est sûr. C'est couru d'avance.

Mais alors, concrètement, qu'est-ce que ça implique ? Premièrement, les programmes vont cesser pendant quelques jours. Ça, c'est inéluctable. Car on va, du coup, en profiter pour déplacer l'antenne d'émission... et deuxièmement, bah... en fait, y a pas de deuxièmement. Le fait de couper les programmes, c'est déjà beaucoup.

Alors évidemment, heureusement, on reste là, avec vous, on n'est pas loin. On veille au grain, un peu comme Obi Wan Kenobi, qui, après sa mort, apparaît en hologrammes quand c'est nécessaire. Mais à la différence près que RADIOM ne meurt pas ! (elle ne se rend pas non plus, d'ailleurs, hein).

Non non, c'est juste une sorte d'hibernation forcée.

Mais alors ? Que s'est-il concrètement passé, pour que RADIOM et ses enfants se retrouvent tout grelottants sur le macadam, l'oeil hagard, l'échine courbée, dans l'attente d'un miracle ?

Il serait un peu long d'expliquer pourquoi l'ambiance a tourné au vinaigre dans la tanière. Pour simplifier les choses, nous parlerons d'une putain d'incompréhension, couplée à des intentions que RADIOM ne pouvait pas accepter.

On est sur le trottoir. Maman n'a pas voulu sucer le proprio pour qu'on reste ici. Maman a raison, parce qu'elle est gentille, Maman. Elle est douce, aussi. Elle a la tête sur les épaules, et elle se laisse pas faire. Elle est intègre.

Elle nous trouvera une solution, c'est sûr. Elle est débrouillarde, Maman.

Restez attentifs, car ça bouge plus vite qu'on ne le pense !

Commentaires

, le 28/1/2012 à 11:04:37
« De l'épine pousse la rose et de la rose pousse de nouveau l'épine. »

Proverbe grec.

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font douze plus neuf ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


632 articles publiés
Le dernier a 6 jours

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 6 jours, dimanche 28 février 2021

Après toute cette attente, cette pression à bien faire, ne risquait-on pas, dans l'excitation et l'émotion, de partir trop vite, et de tout gâcher ? Onze mois d'élan, ça peut... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 14 jours, samedi 20 février 2021

Oh bien sûr que c'est long, qu'on a perdu le sens de l'écoulement du temps pendant un moment : étiré, contracté, ce temps qui nous rattrapait nous a parfois forcés à... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 19 jours, lundi 15 février 2021

Au commencement il y avait le feu. Le feu qui brûle dans nos cœurs, celui qui nous fait vibrer pour l'Autre, cet être déjà chéri ou à chérir, que l'on... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois, dimanche 31 janvier 2021

Aïe ! C'est d'emblée que l'on rappelle que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, et que c'est à consommer avec modération. Appliquons les choses comme il se doit  lire la suite...

par Hoggins!, il y a 1 mois, vendredi 29 janvier 2021

Avouez que la simple vue d'une merguez torturée sur l'autel de l'apéro vous met instantanément l'eau à la bouche. Confessez, repentez-vous. Reconnaissez que c'est en ces sombres moments que l'on... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!