Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

Tribune libre « de gauche » ?

mercredi 17 décembre 2014 à 16h23 par Wil8 commentaires
Allez, on fait la paix !
Allez, on fait la paix !
Creative Commons : Allyn
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Bouh… je vais essayer de te faire peur cher(e) auditeur(trice) !

Voilà quelques années que je me heurte à un phénomène qui serait juste cocasse s'il ne relevait pas d'un tabou sociologique plus grand… celui de la « gauche » et la « culture »… et je m'adresse à toi, qui, sans trop savoir pourquoi peut être, pense être « de gauche », en tout cas, « certainement pas de droite » ! Évidemment si tu es « de droite », les choses sont plus claires entre nous, nous pouvons discuter, mais si tu es dans le flou « artistique » (c'est le cas de le dire !) merci de prendre quelques minutes pour me lire !

Quel rapport avec RADIOM ou les radios associatives en général ?

Hum, dans le désordre je dirais « Mitterrand et les radios libres », « Jack Lang et la fête de la musique », « ma prof d'arts plastiques de l'époque » et « la dépolitisation galopante, le passage d'une vision collective et émancipatrice du fait politique à celle d'une restriction à l'espace privé individuel du « moi je pense que… et c'est bien mon droit » (et avec ça on voit loin !), et ce pourquoi moi, Wil, qui t'écrit là maintenant, je fais de la radio…

On commence par une petite citation :

« J'ai renoncé à convaincre les cultureux Avec eux, on est dans le domaine du sacré, c'est comme convaincre un curé que Dieu n'existe pas. Alors que la culture, c'est ce qui a détruit la gauche. Même si c'est de bonne foi. Ils croient vraiment qu'ils font reculer le secteur marchand alors que la culture est dans le secteur marchand. Ils te disent « il n'y a que l'art qui fait changer la société » et ils y croient vraiment. Même, ils croient que c'est l'art contemporain qui peut faire ça alors que c'est une escroquerie. Leur idée que l'art est une « grâce » qui ne touche que quelques-uns est politique, c'est une idée de droite. »

Ce sont les mots de Franck Lepage*, (rapportés par le journal « Sud Ouest » le 11 décembre 2012) à propos de sa conférence gesticulée « L'éducation populaire monsieur, ils n'en ont pas voulu... » (« L'éducation populaire monsieur, ils n'en ont pas voulu... »)

Bien sûr, cette citation est loin de résumer l'argumentaire de Lepage sur scène. Les conférences gesticulées de Franck développent le propos sur plusieurs dizaines d'heures et d'ateliers, mais si tu n'as pas le temps voici quelques médias qui la reprennent dans ses grandes lignes : Le Diplo
France Cul
La-bas.org

Et moi dans tout ça ?

Ben moi je viens à toi pour te prendre à témoin (à défaut d'être auditeur) suite à une série d'altercations plus ou moins délicates sur les réseaux sociaux (en rapport avec le Bolegason dont je critiquais le mollesse d'ambition sociale… et pas du tout l'équipe et son travail !) et ici même sur le (beau et fonctionnel) site de RADIOM, et suite même à une censure de propos, pour cause de « hors sujet », lequel a été considéré comme tel par l'appréciation de seulement deux personnes (puisque la personne à qui je posais la question, m'a elle, répondu et de façon plutôt complète ! : L'article de la discorde)

Alors pour faire comme il faut, j'ai décidé de poster moi même mon propre article sur la question, histoire de faire en sorte que les commentaires qui suivront, ne soient pas censurés pour « hors sujet »…

…et je t'invite même, chez auditeur (trice) à te poser la question du fait que « poser la question de la liberté d'expression, y compris « hors sujet » sur le site d'une radio associative », est en soi, un hors sujet ou pas !… bref, de la mise en perspective inhérente au débat démocratique !

Je finirai par expliquer que pour moi (et pas mal d'autres personnages), la radio (associative mais pas seulement) et toute forme de médias (salle de concert, journaux, télévision, cinéma…) ne peut être séparée de l'éducation populaire (La radio comme outils d'éducation populaire), mais encore faut il s'entendre sur ce qu'est l'éducation populaire. Je te propose une définition :

« L’Éducation populaire concourt à la constante transformation de la société en contribuant à construire des alternatives éducatives, économiques, sociales et politiques dans lesquelles les individus sont co-auteurs de leur devenir. Les valeurs fondamentales qu’elle défend et qui fondent son action sont l’émancipation, la coopération, la solidarité, la justice.

Elle travaille, dans une perspective d’expérimentation et de confrontation des points de vue de chaque citoyen, à la modification des rapports sociaux en intervenant sur les représentations, les croyances et les opinions. Son objectif est de fonder en actes une participation égale de chacun à une démocratie continuée qui soit le produit d’une vie en société riche et diversifiée.

Pour cela elle œuvre à l’émancipation civique et intellectuelle des individus et des groupes en prenant le risque de développer, pour chaque question posée à la société, l’ensemble des points de vues possibles. »


Après, il faut s'entendre sur comment on fait… de l'éducation populaire, et là encore, je te donne quelques pistes, qu'on pourra toujours mettre en question collectivement !

Comment faire de l'éducation populaire ?

Enfin, je te propose de lier tout ça, avec l'écoute de mon émission, fruit de ma réflexion sur « la culture », « la gauche », « les années 80 » et l'histoire qui étrangement se répète… ou quand la « gauche » (et ses petits soldats de la « culture avec un grand Q ») une fois au pouvoir, fait tout pour que ses anciens tenants, finissent par préférer l’extrême droite même à la droite… et ça, ça va devenir très concret, et là, on aura vraiment besoin d'éducation populaire !!!

"Génération Mitterrand" c'est le lundi à 19h50 et rediffusion le samedi à 15h30... sur Radio Albigés (95.4 / 104.2 ou sur http://radioalbiges.jimdo.com). Une histoire de l'éternel renoncement de la social démocratie avec le PS en fer de lance... depuis 1981 ! Un aperçu ? : Génération Mitterrand, le pilote.

Radiophoniquement…

Wil.


*Franck Lepage est 'un des fondateurs de la coopérative d'éducation populaire Le Pavé. Militant de l'éducation populaire, il a été jusqu'en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire.

PS : je tiens à préciser ici le respect que j'ai pour Monsieur Hoggins! pour avoir fait de RADIOM ce qu'elle est, tout en doutant que ça puisse continuer ainsi sans se poser COLLECTIVEMENT quelques questions ! Je me tiens à disposition (selon disponibilités) pour animer la prochaine Assemblée Générale de Yeehaa ! Pour essayer d'y insuffler plus de participation, si tel était la volonté de ses membres actuels… (je parle ici de participation autre que des moqueries et des réprimandes sur les commentaires du site !)

Commentaires

, le 17/12/2014 à 17:08:28
Puisque j'ai déjà réagi à ce genre de propos, j'ai quelques choses qui me viennent en tête.

Premièrement, il ne me semble ni opportun ni même intéressant d'étaler sur la place publique les problèmes structurels d'une association. Ce site n'est pas un forum. Cette dernière phrase a pour moi – et pour cet article et son auteur – un sens tout particulier, puisque je sais que ça va encore s'étaler sur des kilomètres de commentaires sur cette même page. Et que ça sera toujours aussi stérile.

Deuxièmement, et malgré les commentaires échangés, ainsi qu'après la lecture de cet article, je reste dubitatif. Dubitatif sur les possibilités qui s'offrent à nous pour faire des choses en tant que radio associative, alors que nous avons déjà exposé le blocage majeur : le pognon. Le second blocage, dans ce cas tout particulier, étant le manque cruel de propositions.

Alors c'est cool de poster des liens vers plein d'articles, de pensées, etc. Mais – et j'insiste une fois de plus, lourdement, là-dessus – je ne vois toujours pas de discussion à ce sujet sur les canaux appropriés.
Tu fais partie des "animateurs" de RADIOM qui n'y touchent plus depuis de longs mois, et ton compte est toujours actif, comme celui d'autres, pour te permettre de t'exprimer sous la forme d'une tribune. C'est cool. Maintenant, que tes seules participations consistent à râler sur l'inaction de RADIOM, comprends que ça fasse un peu mal au cœur. Surtout quand ces mêmes paroles pourraient très bien être échangées dans le cadre d'un fonctionnement associatif (c'est-à-dire en interne, même si toute nouvelle aide est la bienvenue pour débattre. MAIS EN INTERNE).

En disant ça, je ne cherche pas à cacher quoi que ce soit : c'est un fait, et c'est pareil pour beaucoup de structures associatives. On manque de moyens et de bénévoles. Et les projets dans lesquels on s'investit s'en ressentent, qualitativement et quantitativement.

Mais est-il vraiment besoin d'enfoncer le clou sur un article publié ici ? Je ne le crois clairement pas.

Aussi la forme de "censure" dans les commentaires la dernière fois n'était qu'une tentative d'arrêter le flot continu pour essayer de le router ailleurs (la mailing-list interne, puisque je la cite plusieurs fois), mais sans succès.

D'où une rage (réelle) que tu as pu saisir. Du moins je l'espère.

On pourrait comprendre cette soudaine envie de noircir des pages de critiques si l'association dont tu dénigres l'action t'avait déjà opposé une quelconque fin de non recevoir sur une de tes propositions. Tu peux en toute honnêteté reconnaître que ce n'est pas le cas : on attend toujours.

Enfin, la politisation et la polarisation du débat me semble ici totalement inutile. Je vois bien, à la lecture de ton article, que c'est aussi ce que tu dénonces. Mais franchement, qu'est-ce que ça a à voir avec la choucroute ? "Tribune libre « de gauche » ?"... ça veut dire quoi ? Si c'est juste pour remuer encore un peu plus la merde et faire entrer dans le débat des gens qui n'ont rien à y voir, la manœuvre est malhabile et franchement grossière.

Aussi, j'attends, NON PAS EN RÉPONSE À CE COMMENTAIRE, mais par un simple coup de fil ou un message, une vraie discussion.

Parce que je suis sûrement un peu con, mais j'ai toujours pas compris où tu voulais en venir.
, le 17/12/2014 à 17:53:18
ya vraiment des types qui ont que ça à foutre. Quand on s'ennuie, y a le macramé, la peinture sur soie, ou la poterie.
Radiom si on vous fait chier, sachez qu'on vous écoute, et qu'on aime ça. Alors si vous faites davantage de trucs, ça fera jamais de mal, mais en attendant, on aime ça, alors vous laissez pas démonter pas les rageux de tout poil.
, le 18/12/2014 à 15:12:31
Lijus... hum, comment dire ?!... "soupir"... on en discute en vrai un jour !?
Hog, on en parle en vrai aussi, mais sans Lijus hein !
, le 18/12/2014 à 19:32:28
Wil, le mec le plus gonflé de la Terre, qui écrit un truc genre "je viens en paix" après avoir abreuvé ce site de commentaires tous plus agressifs et critiques les uns que les autres, et qui ne supporte pas qu'on lui rentre un peu dans le lard ensuite.
T'as de l'avenir dans la contestation, mon gars.
, le 18/12/2014 à 19:49:00
Si j'avais un contact autre que ton pseudo on pourrait ne pas inonder de commentaires et Hoggins pourrait garder ses cheveux ! Bise Lijus !
, le 18/12/2014 à 22:08:51
Je vais finir par en prendre un pour taper sur l'autre.

@lijus : continuer le débat ici est le contraire de ce que je souhaite, c'est donc plutôt contre-productif que de nourrir le troll.

@Wil : à force de voir proposer le débat, mais sans jamais rien voir venir, je me demande si tu tiens tant que ça à m'exposer tes idées, ou à la communauté. La mailing-list reste désespérément muette, et je ne vois rien arriver non plus sur mes mails perso. Une panne, peut-être ?
, le 18/12/2014 à 22:11:29
en attendant, les commentaires s'allongent ici, mais d'après ce que je lis, tout ça reste du vent, rien que du vent.
, le 19/12/2014 à 10:23:19
Ayé, j'ai pondu une première tartine par mail Hog !

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font dix plus trois ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Wil


111 articles publiés
Le dernier a 2 mois

Articles

production abondante

par Wil, il y a 2 mois

Auditeur.rice, je te pose la question : "qui n'a jamais rêvé d'être le prompteur d'Alain Decaux ?" Personne, me diras-tu, tant il devait se prendre de postillons, mais tu vois l'idée... Être... lire la suite...

par Wil, il y a 3 mois

Ici Planète Lameilhé: cherche auditeur.rice.s pour échanges de bons procédés ! Après les premiers échos lunaires du lundi 6 juillet, Le Son et la Forme te propose de rembarquer tous... lire la suite...

par Wil, il y a 3 mois

Salut auditeur.rice du monde d'après ! Si tu as plus de 7 ans et demi (c'est toujours important le demi !) tu viens de passer l'âge de raison et donc ta période... lire la suite...

Dimanche 11 janvier 2015, 09h30, matin brumeux et pluvieux, de cette fine pluie qui semble pénétrer jusqu'à la chair et les os et cheviller le froid hivernal au cœur. Cette... lire la suite...

par Wil, il y a plus de 6 ans

Auditeur, auditrice... RADIOMnaute, RADIOMnaute, cher gens bien ou âme maudite, bonjour ! Tous les matins c'est la même chose, juste après que ton réveil t'ait sorti de ton doux rêve où tu... lire la suite...

Tous les articles de Wil