Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

L'opération de la Dernière Chance

dimanche 6 juillet 2014 à 13h40 par Hoggins!
"Une discussion ardue s'ensuit alors entre le Docteur McMillan et ses assistants, sur la méthode appropriée pour retirer toute cette merde du cerveau des auditeurs de Radio Libre en vue de la saison suivante. Faute d'une solution satisfaisante, ils décidèrent, non sans mal, d'une amputation."
"Une discussion ardue s'ensuit alors entre le Docteur McMillan et ses assistants, sur la méthode appropriée pour retirer toute cette merde du cerveau des auditeurs de Radio Libre en vue de la saison suivante. Faute d'une solution satisfaisante, ils décidèrent, non sans mal, d'une amputation."
Domaine public : U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Marc Rockwell-Pate
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Cette semaine, c'est annoncé : on fait la dernière de la saison pour Radio Libre. Et on a envie de faire les choses comme il faut. Cette émission s'appellera donc "Opération lavage de cerveau", tel un hommage raté à Michaël Schumacher.

Et sans plus attendre, ne faisons pas durer le suspense : c'est avec l'aide de l’inénarrable – et bien trop rare – Dah, depuis trop longtemps disparu des écrans radar de Radio Libre, que nous referons surface depuis les égouts dans lesquels nous aimons à nous épancher.

Le programme de cette émission sera, en partie, la tenue d'une promesse prononcée il y a plusieurs semaines, et dont nous avions repoussé jusque là l'échéance. Ce fut dur, ce fut tendu. Ce fut même chaud, voire humide par moments. Le résultat ne s'est pas fait attendre : certains des animateurs de Radio Libre, à l'heure où sont écrites ces lignes, ont fait leurs devoirs, et promettent donc de parler du film, classé porno féminin qu'ils ont – enfin ! – vu.

Et puisque l'on est dans le registre, et qu'on n'a pas eu le temps de le traiter la semaine dernière pour cause d'un épisode parasitologie particulièrement riche et documenté (réécouter Brace yourselves), nous aurons également le plaisir de nous entretenir avec nos auditeurs de la cuisine au sperme et de ses (supposés) bienfaits, grâce à l'aide à distance d'une bienfaitrice qui a préféré rester anonyme.

Douleur, mais chaleur


C'est terrible, finalement. Mais écrire un article d'au revoir pour une fin de saison d'émission, c'est toujours un peu émouvant. Parce que l'on sait que ça ne sera pas pareil l'année prochaine, que les auditeurs d'aujourd'hui ne seront pas ceux de demain, qu'ils auront vogué vers d'autres havres plus tranquilles et moins imprégnés de cette acculturation forcée chère à nos cœurs. Peut-être que, par manque, ceux-ci reviendront.

Le manque, c'est aussi celui de n'avoir point le plaisir, pendant ces mois d'été, alors que les enfants aident leurs parents aux travaux des champs, pour moissonner à la main durant de longues semaines, de manœuvrer le bateau de l'émission Radio Libre sans encombre parmi la houle meurtrière de l'ennui et du dégoût puritain.

Parce que pour en moissonner, on en moissonne, de la merde, dans Radio Libre ! Mais c'est aussi ce plaisir non coupable de la tentative d'une démocratisation des sujets sensibles, et d'un franc-parler à faire pâlir de jalousie le moindre bar PMU (n'en déplaise à L'Émission Normale, qui a, et c'est peu dire, une expérience incontestable en la matière) tant ces mêmes sujets n'y seront jamais abordés.

Une preuve ? Bien sûr !

As-tu déjà entendu les piliers de comptoir parler de coloscopie, de crevettes roses de Patagonie équatoriale, d'anulingus et de fromage de gland ? Je ne crois pas, non. Ou alors je n'ai pas assez tendu l'oreille.

Venez-en au fait, voulez-vous ?


Ah oui, pardon. Je m'égare souvent quand il s'agit de démocratiser cet incommensurable savoir stocké dans l'immense bibliothèque de Radio Libre. De longs couloirs à perte de vue, des ouvrages anciens aux enluminures plus qu'explicites, et une base de données documentaire que nous enviaient déjà les tauliers de la Grande Bibliothèque d'Alexandrie. Certains disent d'ailleurs que c'est pour ça qu'ils l'ont faite cramer, arguant qu'elle ne servait finalement pas à grand chose. Bon, certes, ils étaient bourrés.

J'en viens donc au fait, et t'invite bien cordialement à venir prendre ta dose, une fois encore.

Et ta dose, tu peux la proposer dès maintenant également : en appelant le répondeur de l'émission, par exemple (en cliquant ici : le répondeur de « 📞 Radio Libre »), et en y laissant avec soin un délicat petit message vocal afin d'exposer ton problème, ta situation, ou l'énorme masse testiculaire qui t'empêche de marcher. Oui, on peut faire ça par téléphone. Si si, je te jure.

"Dès maintenant" toujours, tu peux envoyer un mail à l'émission à l'adresse suivante : radiolibre (at) radiom (point) fr. Il sera lu, décortiqué, analysé, passé aux rayons X pour un exposé clair et concis pendant l'émission. Nombre de mots libre, et sujets au choix.

Enfin, c'est en se connectant au chat de RADIOM que tu pourras, en direct cette fois (oui, car tu peux toujours t'amuser à y aller maintenant, mais tu risques de t'y sentir un peu seul(e) et ça serait dommage), rencontrer et dialoguer avec les autres RADIOMnautes. "ASV", tout ça.

Enfin, le dernier moyen (mais pas des moindres) pour contacter Radio Libre pendant l'émission, c'est bien sûr le standard téléphonique au 09 74 76 81 81 (prix d'un appel local).

On t'attend ?

Rendez-vous mardi soir, à partir de 22h sur RADIOM !

Commentaires

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font treize fois neuf ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


616 articles publiés
Le dernier a 1 mois

Réécouter

je répète pour les deux du fond

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 1 mois

Mais que voit-on poindre sur ce début de mois de septembre ? Ne serait-ce pas un peu de vie, savamment encadrée par des mesures sanitaires certes, mais un peu de vie... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

C'est très probablement le dernier épisode d'At Home... tout court, ou de la saison... ou peut-être... peut-être qu'on aimerait bien ne plus avoir à parler de tout ça, mettre... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

On ne va pas se mentir, on aimerait vraiment que toutes ces histoires de pandémie soient derrière nous, qu'elles nous laissent tranquilles, qu'on puisse profiter d'un chaleureux été se profilant... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Sortez les plaids, les tisanes, allumez un feu et détendez-vous : At Home est là. Après un légitime Retour musclé, il faut bien se mettre en ordre de marche... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Ça nous est arrivé à plusieurs reprises, et ça recommence. Rien de grave, sinon un studiom qui refroidit par manque de courant électrique. Et sans courant électrique, pas d'émission, même... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!