Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

O YEA

Toujours trop court !

mercredi 6 mars 2013 à 09h06 par Hoggins!1 commentaire
Aalterate, primé lors de l'édition 2012 des Trois Jours Trop Courts
Aalterate, primé lors de l'édition 2012 des Trois Jours Trop Courts
L'auteur de cet article n'a pas renseigné les crédits pour cette image. Qu'est-ce que cela signifie ?
Plus d'informations sur l'utilisation des images...

Aujourd'hui, on fête des trucs. Pour commencer, on fête le millième article publié sur RADIOM.fr. Ça n'a pas l'air, mais c'est quand même assez énorme. Et ça se fête. Comment ? En parlant des trucs qui nous tiennent à coeur. Et qui se fêtent aussi.

Dans un mois, jour pour jour, se terminera la septième édition du festival Trois Jours Trop Courts. Je commence par la fin. Comme si on rembobinait un film (on notera que cette phrase est particulièrement connotée vieux, attendu qu'il existe déjà des gens sur cette Terre qui n'ont jamais connu les "joies" du magnétoscope). T'as déjà fait ça ? C'est presque commencer par le meilleur, le finish.

Comme une bonne partie de jambes en l'air, dans laquelle tu peux choisir ton moment préféré. Pas forcément la fin, d'ailleurs. Ben là, c'est pareil, on va faire par petits bouts, et on va détailler dans le désordre, au gré du plaisir, de quoi il en retourne.

Le plaisir


Ouais. Le plaisir, justement. C'est ce qui caractérise avant tout ces trois jours, définitivement trop courts et pourtant si denses. Trois jours d'animations et de séances de projection au cinéma Cinémovida Le Lido à Castres. Trois jours pendant lesquels on (re)découvre le cinéma d'animation, au format court.

Une sélection éclectique, éclairée, et qui laisse la place à tous les styles, tous les genres, de la pâte à modeler au compositing 3D en passant par le crayonné rotoscopique. Tu suis ?

Et le plaisir, dans tout ça ?


Le teaser du festival, diffusé pendant un mois en salles, et sur le Net, bien sûr !

Les découvertes


En fait, un festival de cinéma, c'est quoi ? Tout de suite, tu vas t'imaginer Cannes et sa croisette, les paillettes, les stars. Et tu t'attends déjà à une grosse déception. Et tu te dis que c'est bien mignon, mais on essaye de faire comme les grands sans jamais y parvenir, et ce n'est pas aujourd'hui que tu vas croiser ta star préférée et lui faire dédicacer ton DVD encore emballé.

Il est en effet peu probable que tu croises Véronique Genest devant le cinéma pour lui faire dédicacer ton DVD de la saison 28 de Julie Lescaut à l'occasion des Trois Jours Trop Courts. D'abord parce qu'on va, comme son nom l'indique, se cantonner aux courts-métrages, et d'animation qui plus est.

En revanche, pour ce qui est de rencontrer des stars, des vraies, c'est possible ! Car si tu es encore sceptique, c'est que tu n'as pas participé aux six précédentes éditions, qui ont rassemblé, pêle-mêle, des noms comme Gérard Krawczyk (réalisateur, entre autres, de Fanfan la Tulipe, Taxi 2, 3, et 4, Wasabi...), François-Xavier Aubague (directeur de BUF Compagnie, société d'effets visuels ayant participé à des films comme Matrix, La Cité des Enfants Perdus, ou le plus récent Odyssée de Pi), Claude Pinoteau (réalisateur de La Boum 1 & 2, Les Palmes de Mr. Schultz...), Céline Monsarrat (comédienne de doublage, notamment voix de Julia Roberts, Courteney Cox, le poisson Dory dans Le Monde de Nemo), etc

Il y en a eu d'autres. Plein d'autres. On ne les cite pas tous. Pas plus que ceux qui, ô surprise, sont prévus pour cette édition 2013, septième du nom. S'il te faut d'autres exemples, il va tout simplement falloir venir les chercher sur place.

Le cinéma


Les découvertes ne se limitent pas qu'au beau monde qui parcourt le site du festival pendant trois jours. Car si tu viens, c'est surtout pour la programmation, choisie avec soin par l'équipe de direction du festival et du cinéma, après les nombreuses sollicitations des réalisateurs de courts-métrages de par le vaste Monde. Car pour passer à l'international, il y a aussi l'aide de programmateurs étrangers, comme Anima, Metronomic, et Cinemagic. Et ça, c'est la classe.

Bien sûr, on ne boude pas le reste, puisque chacun met la main à la pâte pour proposer sa sélection, et Les Cinglés du Cinéma s'en chargeront également.

Les gens


Une équipe qui sélectionne des films pour le plaisir de les proposer au plus grand nombre, en ce mois d'avril qui va voir éclore les boutons sur ton visage, mais aussi les jupes des filles, et les découvertes cinématographiques que tu t'apprêtes à faire. Si tu ne comprends pas le sens de cette phrase, alors tu as l'obligation formelle de te présenter aux portes du cinéma, ainsi qu'à tous les lieux que concerne le festival durant trois jours à Castres :

Trois Jours Trop Courts
4, 5, et 6 avril 2013


Tu trouveras toutes les informations utiles sur le site Internet du festival, et partout où tu pourras jeter tes yeux en ville et découvrir l'affiche du festival.

On t'attend, c'est dans un mois !

Les renseignements peuvent être pris au cinéma, directement ou par téléphone : 05 63 71 23 65

Mise à jour du 3 avril 2013 : une interview de Florence Panis est disponible en podcast : Deux heures trop courtes

Plus d'infos :
- les Trois Jours Trop Courts
- le Cinémovida Castres
- mais qu'est-ce qu'un court-métrage ?

Commentaires

, le 6/3/2013 à 18:59:27
"Toujours trop court"... c'est ce que disait mon ex. :(

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font dix plus six ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Hoggins!


615 articles publiés
Le dernier a 28 jours

Articles

production abondante

par Hoggins!, il y a 28 jours

Mais que voit-on poindre sur ce début de mois de septembre ? Ne serait-ce pas un peu de vie, savamment encadrée par des mesures sanitaires certes, mais un peu de vie... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 2 mois

C'est très probablement le dernier épisode d'At Home... tout court, ou de la saison... ou peut-être... peut-être qu'on aimerait bien ne plus avoir à parler de tout ça, mettre... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

On ne va pas se mentir, on aimerait vraiment que toutes ces histoires de pandémie soient derrière nous, qu'elles nous laissent tranquilles, qu'on puisse profiter d'un chaleureux été se profilant... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Sortez les plaids, les tisanes, allumez un feu et détendez-vous : At Home est là. Après un légitime Retour musclé, il faut bien se mettre en ordre de marche... lire la suite...

par Hoggins!, il y a 3 mois

Ça nous est arrivé à plusieurs reprises, et ça recommence. Rien de grave, sinon un studiom qui refroidit par manque de courant électrique. Et sans courant électrique, pas d'émission, même... lire la suite...

Tous les articles de Hoggins!