Identification






Je suis une merde, j'ai oublié mon mot de passe

Une semaine à attendre

par 14 commentaires
Mise à jour le dimanche 30 juillet 2017 à 19:13
Cette épisode est repoussé au samedi 5 août.

Ce samedi, pas d'émission Ma Génération mais on se retrouve le 29 juillet avec un super programme ! Pour la musique, Era nous accompagnera tout au long de l'émission, et côté littérature je vous parlerai de deux héros, religieux ET détectives !

À bientôt sur RADIOM !

Mise à jour le dimanche 30 juillet 2017 à 19:13
Cette épisode est repoussé au samedi 5 août.
 

Commentaires

lijus, le 22/7/2017 à 23:04:02
Je me trompe ou vous avez enfin trouvé le correcteur d'orthographe ?
Hoggins!, le 23/7/2017 à 12:40:14
Bonjour lijus,

Les articles sont en effet revus par la rédaction, presque à la manière d'un journal, avant publication. On en profite pour corriger certains petits oublis, mettre en forme, et pallier le fait bien réel que les animateurs de RADIOM ne sont ni des journalistes, ni des rédacteurs professionnels.
lijus, le 23/7/2017 à 12:41:42
Ah oui j'imagine ! Parce qu'entre les commentaires d'articles et les articles eux-mêmes, il y a un gouffre ! Certains articles doivent donner plus de fil à retordre que d'autres (suivez mon regard).
Hoggins!, le 23/7/2017 à 12:45:14
Il va sans dire que l'effort est inégal, pour certains il n'y a qu'à cliquer sur un bouton pour valider la publication, et pour d'autres, ça demande du travail pour parvenir à quelque chose de cohérent.

Mais le principal, c'est le résultat final, et tenter d'obtenir quelque chose d'homogène à travers tout le site, même si — et c'est tant mieux ! — on reconnaît la patte de chaque rédacteur !
lijus, le 5/8/2017 à 16:46:47
Je viens d'entendre à l'instant "c'était une femme très intelligente, ce qui était très rare à l'époque".

On se fout de la gueule de qui, là ?
lijus, le 6/8/2017 à 10:08:51
J'en remets une couche, à l'intention de Radiom. Vous laissez dire des trucs pareils ? Soit c'est une blague et elle n'est pas drôle du tout, une sorte de trait d'humour façon Bigard, soit c'est ce que pensent vraiment vos animateurs, et c'est encore plus grave.

Une explication serait la bienvenue.
Morgan, le 6/8/2017 à 16:45:14
et bien remet la ta couche dans tout les sens du terme je parlé pas d un personnage historique mais d une héroïne de polard qui est un personnage fictif donc je ne vois pas ou est le male de dire cela d un personnage qui n a jamais existé donc voila........
Morgan, le 6/8/2017 à 16:47:12
c est comme si je disait qu il fallait piquer le chien des Baskerville de par le fait que c est le chien du diable
lijus, le 6/8/2017 à 21:41:12
Alerte au gogole. C'est tellement maladroit que c'en est complètement con, désolé.
Hoggins!, le 6/8/2017 à 22:42:49
La problématique de ce qui est dit à l'antenne est un sujet majeur pour toutes les radios, y compris RADIOM, et nous y veillons avec force.
Une radio comme RADIOM a une mission qui l'oblige notamment à l'ouverture sur le monde, l'ouverture à l'autre, la compréhension des courants de pensée, pouvant aller jusqu'à leur confrontation, mais toujours dans le dialogue.

Ici il ne faut pas confondre une expression maladroite avec un réelle pensée qui laisse croire que l'on n'imagine pas qu'une femme puisse ou ait pu être intelligente à une époque donnée. Car si à la réécoute il est vrai que ce propos n'est absolument pas clair, RADIOM formule donc ici des excuses si cela a pu choquer ou interpeller sur les réelles intentions du discours.

Les discussions engagées ont permis de lever le doute, RADIOM affirme donc qu'il n'y avait aucune intention misogyne dans le propos initial.
lijus, le 6/8/2017 à 22:49:26
Merci, c'est plutôt ça que je souhaitais lire plutôt que la justification minable d'un gosse de huit ans qui a chié sous un meuble. Par pitié, ne le laissez pas s'exprimer.

Je reste curieux de moyens que vous mettez en œuvre pour éviter des débordements à l'antenne, l'incident dont nous parlons pouvant être considéré comme tel. N'avez-vous pas pour obligation de faire cesser de tels propos ?

J'ai bien l'impression qu'entre les excuses que formule Hoggins (au nom de RADIOM ?) et la comparaison douteuse de l'euthanasie du chien des Baskerville, il y en a un des deux qui n'a même pas compris de quoi il s'agit. Ça pose également la question de la responsabilité de l'animateur même à l'antenne.
Hoggins!, le 6/8/2017 à 23:08:23
Déjà lijus, rappelons que l'agressivité n'arrange rien. Cela étant dit, n'oublions pas non plus qu'il n'est pas facile au quotidien de composer avec des gens dont les intentions sont plus ou moins bonnes autour de RADIOM.fr. Ça passe par les utilisateurs qui laissent des commentaires plus ou moins sympas (ouf : heureusement, il y en a dans cette dernière catégorie), mais aussi certains qui essayent de fausser les votes sur les morceaux de musique, par exemple. C'est donc un boulot constant de community management, mais aussi un peu de technique pour contourner les choses de manière douce.

Sur le fond, la radio a une obligation majeure : la maîtrise de son antenne. Cette obligation est transférée aux animateurs, notamment ceux qui reçoivent des invités, qui reçoivent des appels téléphoniques, etc. Ils doivent pouvoir à tout moment "couper le sifflet" d'une personne qui commence à tenir des propos qui tombent sous le coup de la loi comme l'incitation à la haine, les propos homophobes, la stigmatisation d'une catégorie de personnes, etc. (il y en a une petite liste bien précise), mais aussi l'injure publique et la diffamation.

Alors la question que l'on se pose désormais et dans le cas présent, c'est : qu'est-ce qui se passe quand c'est l'animateur lui-même, ou l'animatrice, qui défaille à jouer ce rôle puisque c'est elle ou il qui profère des paroles qui devront être assumées par la suite ?

C'est là que ça se complique : la station a une obligation de moyens, c'est évident, mais concernant les résultats, est-il possible d'avoir quelqu'un prêt à appuyer sur le bouton rouge pour tout couper si un animateur dérape ? Clairement non. C'est donc l'animateur qui se responsabilise, et bien qu'il puisse y avoir des échanges avec la direction de la station, des explications, des décisions qui puissent aller jusqu'à la sanction, on peut néanmoins considérer que "le mal est fait".

Il en va de même sur RADIOM.fr pour les commentaires, qui sont modérés a posteriori et non a priori. Cela demanderait trop de travail, et c'est pour l'instant acceptable de devoir modérer a posteriori tant que RADIOM peut démontrer que des mesures auront été prises pour supprimer, voire signaler dans certains cas, certains propos.

Donc pour revenir à la question principale, il est important aussi de mettre l'animatrice ou l'animateur face à ses responsabilités, qui sont grandes : même avec une audience réduite, RADIOM est un média, et de ce fait la parole qui est diffusée a une portée. Cette portée doit être précisément évaluée.

Gardons enfin en tête qu'il est parfois très facile de sortir des propos de leur contexte pour leur faire dire à peu près ce que l'on veut. Dans ce cas précis, hors contexte ou pas, le doute était largement possible, mais il peut se trouver des cas où une simple ré-explication du contexte peut débloquer une situation.

Pour aller plus loin, RADIOM comme toute radio, est tenue de conserver un mois complet d'enregistrement de ses programmes afin que, si le CSA est saisi par une instance judiciaire, ces enregistrements puissent être versés au dossier afin de constituer une preuve du délit. L'enregistrement complet peut également servir à lever un doute et à remettre en contexte.

Il y a la Loi qui interdit toute une ribambelle de propos, mais il y a aussi le particulier qui peut porter plainte pour injure publique ou diffamation si des propos le concernent et qu'il souhaite obtenir réparation.

Voilà, très grossièrement, certains tenants et aboutissants du contrôle de la parole à l'antenne. Pas une mince affaire.
lijus, le 14/8/2017 à 22:16:18
Merci.

Et sinon sur le coup des femmes pas intelligentes à l'époque, vous avez pris des actions auprès de l'animateur ?

Si au lieu de me répondre des âneries il avait expliqué que ce qu'il voulait dire c'est que rares sont les romans d'époque qui mettent en scène des femmes reconnues pour leur intelligence, les choses auraient été bien plus simples. Enfin j'espère que c'était bien ce qu'il voulait exprimer.

En fait le problème, c'est qu'un animateur qui ne sait pas s'exprimer à l'oral, ça fait tache.

C'est pas parce que vous êtes une petite radio perdue au fond de la pampa qu'il ne faut pas être un peu sérieux, surtout lorsque vous vous exposez aux foudres du CSA ou de je-ne-sais quelle instance aux pouvoirs coercitifs.
Hoggins!, le 15/8/2017 à 11:17:47
Si par "action" on entend "sanction", c'est non : RADIOM n'est pas une entreprise avec une chaîne de commandement et une échelle de sanctions en fonction des fautes commises.

Une simple discussion permet de comprendre et résoudre le problème et éviter qu'il ne se reproduise.

Les animateurs bénévoles ne sont — par définition — pas des professionnels, et bien que sensibilisés à la problématique, on ne peut pas en exiger les mêmes standards qu'à quelqu'un qui fait de l'animation radio son métier.

Si tu es animateur, tu peux t'identifier pour éviter d'avoir à remplir tout ça.


(ne sera pas publié)


Sur RADIOM.fr, on en a un peu marre des commentaires qui te vendent des pilules pour les messieurs complexés par leur masculinité. Alors on met des vérifications un peu nulles, mais au moins, personne n'essaye de nous vendre des trucs tout pourris. Alors désolé, mais il faut que tu remplisses ça :

Pour vérifier que tu es bien humain(e), réponds à cette simple question : combien font dix-huit plus quatorze ? Évidemment, tu as le droit à la calculatrice.
Inscris la réponse ici :

Article

les trucs utiles

Article publié pour l'émission : Adresse permanente de cette page :

Auteur

naturellement radioactif

Morgan


14 articles publiés
Le dernier a 2 mois

Réécouter

je répète pour les deux du fond

Publicité

le début de la fortune

Cette pub me dérange

À lire aussi

vague ressemblance

par Morgan, il y a 2 mois

Salut à tous ! On se retrouve en septembre pour de nouvelles émissions de Ma Génération, des soucis de santé pour le moment ne me permettent pas d'assurer la fin du... lire la suite...

par Morgan, il y a 4 mois

Des raisons indépendantes de ma volonté me poussent à annuler l'émission Ma Génération de samedi (Disney Dance). Je vous donne donc rendez-vous le samedi 3 juin ! lire la suite...

par Claude, il y a 4 mois

Pas d’émission jeudi 25 mai ! Jour férié, jour farniente. Les Passeurs de Bougnettes vont s'égayer entre la méditerranée et l'Atlantique, en campagne et montagne, entre compagne et compagnie C'est... lire la suite...

par Joffrey, il y a 5 mois

Et oui.. La vie étudiante. Ce n'est pas toujours facile ! Surtout à l'orée des partiels et des dossiers à rendre. Et si le quotidien s'en mêle (par exemple un évier bouché... lire la suite...

Articles

production abondante

par Morgan, il y a 2 mois

Salut à tous ! On se retrouve en septembre pour de nouvelles émissions de Ma Génération, des soucis de santé pour le moment ne me permettent pas d'assurer la fin du... lire la suite...

par Morgan, il y a 3 mois

Samedi 8 juillet dans Ma Génération, on se fera de belles déclarations d'amour et d'amitié en chansons ! On retrouve de belles chansons et donc de belles déclarations, alors dites... lire la suite...

par Morgan, il y a 4 mois

Samedi 3 juin, on fête Walt Disney à ma façon dans Ma Génération ! On parlera des ambassadrices Disney, des émissions les plus connues, on va se faire une fête digne... lire la suite...

par Morgan, il y a 4 mois

Des raisons indépendantes de ma volonté me poussent à annuler l'émission Ma Génération de samedi (Disney Dance). Je vous donne donc rendez-vous le samedi 3 juin ! lire la suite...

par Morgan, il y a 5 mois

Je prépare une émission spéciale Disney ! Nous parlerons du parc et des chanteuses ambassadrices ! Je vous en reparle d'ici la fin de la semaine ! Eh oui je connais bien aussi Disney,... lire la suite...

Tous les articles de Morgan