Identification






Aïe ! J'ai oublié mon mot de passe !

Podcasts

Il y en a qui appellent ça la « balladodiffusion » pour préserver notre belle langue française de l'invasion de la perfide Albion (dont, semble-t-il, certains ne se sont toujours pas remis). Appelle ça comme tu veux, il n'empêche que c'est bien pratique pour avoir toujours avec soi les dernières émissions sorties.

Tous les podcasts > KoiQisPASS :

AFTER POPCON & PodRennes & Echos & Merveilles

Télécharger

  • Pour télécharger le fichier sur le disque dur de l'ordinateur, faites un clic gauche et laissez-vous guider par votre navigateur.
  • Pour lire directement ce fichier dans un lecteur au choix (VLC, par exemple), faites un clic droit, puis sélectionnez "Copier l'adresse du lien". Collez cette adresse dans la boîte de dialogue d'ouverture d'URL de votre lecteur préféré.
Date 25/05/2019 à 16:00:00
Taille 247 Mo
Téléchargé 8 fois (8 intégralement, et 139 partiellement)
Description On est de retour pour faire un point sur nos sorties d'avril, AKA the big month.

Pourquoi "the big month" ? Par ce que tous les week end du mois d'avril ont été occupés à se balader sur les routes, voir des gens, écouter de la bonne musique, boire des bières, manger des galettes saucisses.

Après une intro assez bordélique, on parle de la première édition du salon POPCON à Toulouse (alors que l’édition de Narbonne a lieu pendant qu'on enregistre), ainsi que de la première édition du salon Super-Héros ! Un double combo de première édition en somme. (vers 5:00 et 36:00)

On enchaine avec le debrief de PodRennes, vu par Gandalf et Hazto. (vers 52:00)

Et comme le laisse suggérer le titre, on termine avec le festival Echos & Merveilles, sur base d'extrait live de concert. (vers 1:20:34)

Les musiques diffusées sont :
Those Mountains I Wouldn't Move ~ Seasons (46:00)
Le chapiteau des supplices ~ MagoYond (1:15:00)

Adresse permanente de ce podcast :

Abonnements

les flux magiques

S'abonner aux podcasts de KoiQisPASS :

L'émission

la maison-mère

KoiQisPASS

Publicité

le début de la fortune

Cette pub me dérange